L'École de génie de l'UQAT reçoit un appui important d'Hydro-Québec et du CRSNG

2017-06-05

L'École de génie de l'UQAT reçoit un appui important d'Hydro-Québec et du CRSNG

Hydro-Québec confirme son soutien à la recherche à l'École de génie de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et l'UQAT s'associe également au Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Au total, René Wamkeue, professeur titulaire à l'École de génie de l'UQAT (responsable de projet) et Geza Joos, professeur titulaire à l'Université McGill (coresponsable de projet), obtiennent une subvention de recherche et développement coopératif (RDC) d'un montant de 300 000 $ sur trois ans pour développer une microcentrale hydroélectrique expérimentale de faible puissance.

La maquette expérimentale, à échelle réduite, sera dotée de composantes semblables à celles d'une centrale au fil de l'eau telle que Rapide-7, en s'inspirant des technologies émergentes. À long terme, il est envisagé de connecter des modules solaires, éoliens, de stockage d'énergie, de charges, etc. à la maquette hydroélectrique développée ainsi que des interfaces de commande, de communication et d'aide à la maintenance afin de réaliser une microcentrale hybride intelligente (smart micro power plant).

« Nous sommes très heureux de nous associer à ce projet, puisqu'il permettra de développer une expertise régionale en matière de production, de transport et de distribution d'électricité », souligne M. Claude Major, directeur régional chez Hydro-Québec. « Depuis les débuts des programmes en génie de l'UQAT, Hydro-Québec est un employeur de choix pour les diplômés de notre université régionale. D'ailleurs, nous nous réjouissons que l'École de génie offre, dès septembre prochain, une formation directement liée à nos activités, soit le baccalauréat en génie électrique ».

Ce projet, qui impliquera une équipe de chercheurs composée d'étudiants (baccalauréat, maîtrise et doctorat) et de professeurs de l'École de génie de l'UQAT et de l'Université McGill, en collaboration avec une équipe technique d'Hydro-Québec, permettra de mettre au point un formidable outil de formation et de recherche en production d'énergie électrique, maintenance, diagnostic, supervision et gestion intelligente des microcentrales électriques.

— 30 —

Sources :
Nathalie Cossette, agente d'information
Service des communications et du recrutement
819 762-0971 poste 2628

Joanne Boissonneault, conseillère – Relations avec le milieu
Hydro-Québec
1 800 903-9705 poste 4923