L'ENAP fière partie prenante du nouvel Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'intelligence artificielle et du numérique

2018-12-04

L'ENAP fière partie prenante du nouvel Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'intelligence artificielle et du numérique

Les professeurs de l'ENAP Marie-Christine Therrien, Pier-André Bouchard St-Amant et Yves Boisvert mettront à profit leur expertise de l'État au sein du nouvel Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'intelligence artificielle et du numérique (OIISIAN).

Ensemble, ils étudiront les impacts de l'intelligence artificielle sur l'État et comment celui-ci entend l'utiliser.

Plus spécifiquement, les trois professeurs de l'ENAP se pencheront sur les enjeux suivants :

1-Les transformations sur l’État comme organisation: gains d’efficacité, gestion du changement, relations de travail.
2-Les transformations sur l’État comme régulateur: législations, détection et conformité, érosion fiscale.
3-Les transformations de l’État et le lien avec l'éthique: qu’est-ce qui est acceptable pour l’IA ou non.

Dévoilé le lundi 3 décembre par le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, l’OIISIAN réunira plus de 160 chercheurs québécois. Dirigé par la professeure en relations industrielles et directrice de l’Institut d’éthique appliquée, Lise Langlois de l’Université Laval, le nouvel Observatoire sera supporté à la hauteur de 1,5 M$/an sur cinq ans par les trois Fonds de recherche du Québec (FQR).

L’OIISIAN est né en réponse à l’appel à propositions lancé en mai dernier par le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, et les trois FRQ.

Félicitations à tous les chercheurs prenant part à cette initiative hors du commun qui mettra en relief l’expertise québécoise sur les sujets d’intelligence artificielle et du numérique!
 
Source :
Service des communications
ENAP, 3 décembre 2018