Les chercheurs de l’UQTR performent au CRIBIQ

2017-03-06

Les chercheurs de l’UQTR performent au CRIBIQ

L’excellence et le dynamisme des chercheurs de l’Université du Québec à Trois-Rivières se confirment une fois de plus avec l’obtention d’un financement majeur en provenance du Consortium de recherche et d’innovation en bioprocédés industriels au Québec (CRIBIQ).

Cet organisme sans but lucratif a pour mission de rassembler des entreprises et des établissements de recherche publique, afin de créer de la valeur à travers la promotion de l’innovation et le financement des projets de recherche collaborative, dans les domaines des bioproduits industriels, de l’environnement et du bioalimentaire.

Dans le cadre du Programme de recherche 2016-2017 du CRIBIQ, lors de son 19e appel de projets orienté dans le secteur bioagroalimentaire et son 20e appel de projets en bioproduits industriels, auquel s’est associé pour l’occasion le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) afin de bonifier les octrois, trois professeurs du Département de chimie, biochimie et physique de l’UQTR se sont vu attribuer près de 460 000 $ en subventions de recherche. Rendu possible grâce au soutien financier du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec (MESI) et de différents partenaires industriels, ce financement majeur du CRIBIQ témoigne bien de l’importance de la recherche partenariale menée à l’UQTR et de la performance de nos chercheurs à ce niveau.

Comme le souligne à juste titre le vice-recteur à la recherche et au développement, Robert W. Mantha: «Ce financement important du CRIBIQ rend bien compte de la qualité de la recherche partenariale qui se mène à l’UQTR et témoigne éloquemment de la confiance que nous accordent nos partenaires industriels.»

Parmi les deux projets financés en bioproduits industriels, il est important de souligner que le Projet La Tuque – Valorisation des huiles pyrolytiques à base de résidus forestiers en bitumes renouvelables dirigé par le professeur Daniel Montplaisir a reçu le financement le plus élevé de tous les projets subventionnés par le CRIBIQ lors des deux derniers appels de projets, à savoir un appui financier de 325 274$, auquel s’ajoute un montant de 150 000$ octroyé par les partenaires industriels du projet et un financement complémentaire de 272 000$ dont 184 000$ accordé par le MFFP, pour un total de 747 274$.

Lire la suite >>>

Source :
Rédaction EnTête
UQTR, 3 mars 2017