Les chercheurs des établissements de l'Université du Québec au Congrès de l'ACFAS : le mardi 10 mai 2016

2016-05-09

Les chercheurs des établissements de l'Université du Québec au Congrès de l'ACFAS : le mardi 10 mai 2016

Les dix établissements du réseau de l'Université du Québec présenteront de nombreuses contributions scientifiques lors de la 84e édition du Congrès de l'Association francophone pour le savoir (Acfas). Ils seront des centaines de professeurs et de chercheurs du réseau à livrer plusieurs exposés, tant lors de colloques que de communications libres.

Tout au cours de l’Acfas, l'Université du Québec mettra quotidiennement de l'avant une communication scientifique sélectionnée pour chacun des dix établissements du réseau.

 

Parmi les sujets du mardi 10 mai :

UQAM
La performance sportive de haut niveau
François Lalonde,  Alain Steve Comtois - UQAM
Des chercheurs en sciences de la nutrition, sciences de l’activité physique et en psychologie, médecine, physiothérapie, chiropractie ou ingénierie sportive font le point sur les déterminants et les enjeux de la performance.
8 h 30 à 17 h
Bâtiment – Local : Pavillon Sainte-Catherine, local : V-2445
Relations de presse : André Valiquette, 514 987-3000, poste 3268, cell. : 514 574-0969, valiquette.andre@uqam.ca

UQTR
Étude des besoins à l’égard du loisir chez des personnes rétablies de l’alcoolisme, en contexte québécois
Anne LAROSE - UQTR
Au Québec, l’alcool est présent dans le loisir et plusieurs études montrent que le contexte de loisir peut avoir une influence sur le développement de l’alcoolisme. Pendant ce temps, environ la moitié des personnes en rétablissement de l’alcoolisme passent seules la majorité de leurs temps libres. D’où la question de recherche : quels sont les besoins des personnes rétablies de l’alcoolisme à l’égard du loisir au Québec? Il appert que le loisir est un milieu idéal pour offrir des réponses saines aux besoins jadis recherchés dans l’alcool comme le soulagement de la douleur physique et émotionnelle, l’intégration sociale, la prise de confiance, etc. Cette communication vise à formuler des recommandations à l’intention des agents de planification du loisir au Québec.
11 h 30
Bâtiment – Local : Pavillon J.-A.-DeSève (DS) – Rez-de-chaussée - zone 1
Personne-ressource : Maryse Paquin, 819 376-5011, poste 3290, Maryse.Paquin@uqtr.ca
Relations de presse : Jean-François Hinse, 819 244-4119, jean-francois.hinse@uqtr.ca

UQAC
Représentations identitaires et réussite scolaire d’élèves immigrants issus des minorités visibles dans une région du Québec à faible densité ethnoculturelle
Anastasie Amboulé Abath – UQAC, Nadège Bikié Bi Nguéma
Notre communication vise à apporter un premier éclairage sur la manière dont les élèves immigrants issus des minorités visibles décrivent leur expérience scolaire dans une région à très faible densité ethnoculturelle. Cette contribution s’est intéressée principalement à la façon dont ces élèves envisagent leur avenir et conviennent de leur propre investissement en vue de réussir dans leurs études (Brinbaum et al., 2013). Nous voulons comprendre le sens qu’ils attribuent à leur expérience scolaire en nous intéressant particulièrement à la dimension identitaire, soit le rapport qu'ils établissent avec leur école et le personnel scolaire; la façon dont ils se perçoivent, se considèrent par rapport aux autres élèves, se positionnent, se définissent et réagissent dans cet environnement. Des entretiens semi-dirigés ont été réalisés en 2014 auprès de dix (10) élèves dans deux (2) écoles secondaires d’une ville du Québec située dans une région à faible densité ethnoculturelle. Les énoncés recueillis suivent deux postures : restitutive et analytique (Demazière & Dubar, 2004) et font ressortir les « vécus » et les « perçus » de l’expérience scolaire de ces élèves en situation minoritaire. Les résultats permettent une saisie approfondie des marqueurs de la différence dans l’entendement de ces élèves et contribuent à élucider les aspects inhérents à leur réussite en milieu scolaire et les difficultés d’ordre identitaire susceptibles de freiner leurs aspirations scolaires.
9 h 00 - 11 h 00
Bâtiment – Local : Pavillon J.-A.-DeSève (DS) – DS-M280
Personne-ressource : Anastasie Amboulé-Abath, 418 545-5011, poste 4268,Anastasie_Amboule-Abath@uqac.ca
Relations de presse : Marie-France Audet, 418 545-5011, poste 2274, Marie-France_Audet@uqac.ca

UQAR
Sources de pollution chimique associées aux activités portuaires : quelle contribution à la pollution urbaine ?
Richard Saint-Louis - UQAR
Les activités normales tenues en zone portuaire contribuent à la pollution chronique de l’environnement limitrophe. Lorsque le port est situé dans les limites d’une ville, la pollution d’origine portuaire contribue alors à la pollution globale d’origine urbaine qui affecte le milieu aquatique. Ayant comme toile de fond l’exemple de la pollution par le cobalt de la zone portuaire de Québec, la conférence présente le défi que représente l’identification des différentes sources de pollution afin de mieux les contrôler.
9 h 45
Bâtiment – Local : Pavillon Sainte-Catherine – V-5525
Personne-ressource : Richard Saint-Louis, professeur en chimie, 418 723-1986, poste 1700, richard_st-louis@uqar.ca
Relation de presse : Jean-François Bouchard, Service des communications, 418 723-1986, poste 1426, jean-francois_bouchard@uqar.ca 

UQO
« Mon chum a donné son sperme à mes amies » : expériences de couples québécois dont l’un des partenaires a offert ses gamètes à un couple lesbien
Isabel Côté, professeure au Département de travail social - UQO et Kévin Lavoie - UQAM
Cette communication présente le cadre de négociation concernant la place des hommes qui participent au projet parental de mères lesbiennes en tant que donneurs connus au Québec. Trente-deux personnes ont été rencontrées, soit neuf couples de femmes et dix donneurs, de même que quatre partenaires de vie de ces hommes. Les résultats démontrent que le don s’inscrit dans une démarche négociée, à la jonction de trois considérations désignées comme des facteurs d’influence : les réflexions préalables des mères quant à leurs représentations de la paternité et de l’engagement désiré de la part du donneur, les attentes singulières qui motivent ces hommes à participer de façon consentante au projet parental d’autrui et, dans certains cas, la façon dont leur partenaire appréhende les impacts potentiels de ce don sur leur vie conjugale et familiale. Cette négociation à trois ou à quatre croise aussi les préoccupations qu’ont ces adultes à l’égard des besoins des enfants, formant ainsi une toile complexe de relations interpersonnelles. Le dialogue semble être le garant de la cohésion entre les personnes concernées et favorise l’émergence chez le donneur d’un rôle en regard de l’enfant qui soit conforme aux attentes de toutes les parties.
14 h 00
Bâtiment – Local : Pavillon Hubert-Aquin (A) – A-1730
Relations de presse : Louis Lafortune, 819-595-3900, poste 3956, louis.lafortune@uqo.ca

UQAT
Marketing régional axé sur les arts et la culture : la démarche CULTURAT en Abitibi-Témiscamingue, présentée par Sonia Demontigny
Hugo Asselin, professeur-chercheur titulaire de la Chaire de recherche du Canada en foresterie autochtone et Sonia Demontigny, étudiante à la maîtrise sur mesure - l’UQAT 
L’Abitibi-Témiscamingue est une « région ressource » qui a longtemps misé sur la chasse, la pêche, la motoneige et le plein air dans sa promotion touristique. Toutefois, le secteur culturel est en effervescence depuis quelques années, comme en témoignent les nombreux festivals, organismes et événements culturels sur le territoire. Après un bref survol du contexte dans lequel la démarche CULTURAT a émergé, le bilan des quatre premières années sera présenté en focalisant sur les stratégies privilégiées, les secteurs ciblés et les facteurs favorisant la mobilisation régionale. À l’ère ou les territoires et les gouvernements locaux doivent utiliser toutes sortes de stratégies afin de se démarquer, cette communication présente une démarche unique en son genre de mobilisation citoyenne visant à développer un nouveau créneau pour la région, le tourisme culturel, et ainsi structurer les actions.
10 h 45
Bâtiment – Local : Pavillon Hubert-Aquin (A) – A-1750
Relation de presse : Nathalie Cossette, 819 762-0971, poste 2628, nathalie.cossette@uqat.ca

INRS
Les territoires du vieillissement : dialogues interdisciplinaires et regards transatlantiques
Colloque 430 – Anne-Marie Séguin - INRS, Patrick Marier - Université Concordia, Vincent Caradec et Aline Chamahian - Université Lille
La dimension territoriale du vieillissement sera explorée selon trois axes. Le premier concerne les territoires de l’action publique et s’intéresse à la manière dont les politiques publiques de la vieillesse et du vieillissement sont territorialisées en France et au Québec. Par la suite, l’attention sera portée sur les territoires du quotidien, pratiqués et vécus par les personnes âgées, mais aussi partagés avec autrui, et à la manière dont ils évoluent avec l’avancée en âge. Ensuite, des analyses sur les lieux de vie et les modes d’habiter dans la vieillesse seront proposées et traiteront du domicile ou de la vie en résidence.
Du mardi 10 mai, 9 h, au mercredi 11 mai, 15 h
Bâtiment – Local : Pavillon des Sciences de la gestion (R) – R-M180
Relations de presse : Gisèle Bolduc, 418 654-3817, gisele.bolduc@adm.inrs.ca

ENAP
Comprendre la transition à la vie adulte des jeunes placés et leur scolarité : la perspective du parcours de vie en tant que cadre d’analyse de la transition et de ses enjeux
Élodie Marion - ENAP
Plusieurs chercheurs s’intéressent à la perspective du parcours de vie puisque cette dernière permettrait une meilleure représentation du développement humain, de la complexité des phénomènes sociaux et la prise en compte de la diversité et de la non-linéarité des parcours individuels. Qui plus est, ces principes tels que l’interrelation des vies ou l'idée que les individus soient insérés dans des réseaux de relation et d’interaction semblent incontournables. Ainsi, au regard de ces éléments, il est possible de se demander comment la perspective du parcours de vie peut éclairer une période de transition, période identifiée comme critique, et ses enjeux. Afin de répondre à cette question, le cas de la transition à la vie adulte des jeunes placés et de leur scolarité servira d’exemple empirique. Il s’agira de présenter une analyse qualitative de résultats de recherches issus d’une revue de littérature systématique sur la scolarité des jeunes placés dont les résultats illustreront les aspects individuels, relationnels, organisationnels et politiques en jeu dans les trajectoires des jeunes placés, et plus particulièrement en ce qui a trait à leur trajectoire scolaire. À terme, cette communication permettra d’illustrer, 1) la façon dont cette perspective permet l’identification d’opportunités et de contraintes; 2) l’importance d’une vision holistique de l’individu; 3) les enjeux relatifs à l’accompagnement durant cette transition; 4) des inégalités liées aux mutations sociales.
9 h 45
Bâtiment – Local : Pavillon Hubert-Aquin (A) – A-2660
Personne-ressource : elodie.marion@enap.ca
Relations de presse : Manon Malenfant, 418 641-3000, poste 6212, manon.malenfant@enap.ca

TÉLUQ
Apport du Web sémantique pour la formation et la gestion des connaissances dans les organisations
Gilbert Paquette, professeur, Département Science et Technologie - TÉLUQ
Je ferai d’abord une brève synthèse des apports du Web sémantique pour la formation et la gestion des connaissances dans les organisations en mettant en évidence le saut quantique qui consiste à passer des données et des informations (Web de documents et Web social) au traitement des connaissances (Web sémantique).
Je présenterai ensuite la démarche de développement du systèmeTELOS construit d’abord sur la base d’une ontologie technique OWL-DL,  que nous avons fait ensuite évoluer pour étendre les fonctionnalités du système. La plus récente version, TELOS-3S, a été reconstruite à l’aide des technologies du Web de données liées.
Le systèmeCOMÈTEutilise les mêmes technologies pour une gestion sémantique des référentiels de ressources. Il sera démontré dans le cas des ressources éducatives libres. Il est utilisé dans les Cégeps du Québec et aussi, sur le plan international dans une mise en réseau des référentiels pour le partage des ressources francophones. D’autres applications seront également esquissées pour la gestion des connaissances en jeu dans les ressources d’une organisation
13 h 20
Bâtiment – Local : Pavillon Hubert-Aquin (A) – A-1760
Relations de presse : Denis Gilbert, 1 800 463-4728 poste 5282, denis.gilbert@teluq.ca

 

À propos de l'Université du Québec
Les établissements de l’Université du Québec poursuivent leur mandat d’accessibilité à l’enseignement supérieur, de développement scientifique du Québec et de développement de ses régions en rendant les connaissances disponibles sur les différents défis qui confrontent nos sociétés.

Ensemble, les dix établissements du réseau de l’Université du Québec représentent une force vive. Aujourd’hui, ce sont 102 000 étudiants qui fréquentent plus de 1 000 programmes offerts par les établissements du réseau : l’Université du Québec à Montréal, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université du Québec à Chicoutimi, l’Université du Québec à Rimouski, l’Université du Québec en Outaouais, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l’Institut national de la recherche scientifique, l’École nationale d’administration publique, l’École de technologie supérieure et la Télé-université. Plus de 7 000 professeurs et chargés de cours et plus de 4 200 employés réguliers y assurent dans le quotidien la mission universitaire d’enseignement et de recherche.

-30-

Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Téléphone : 418 657-4432
Cellulaire : 418 573-5785