Les chercheurs des établissements de l'Université du Québec au Congrès de l'ACFAS à Montréal pour le jeudi 10 mai 2012

2012-05-09

Les chercheurs des établissements de l'Université du Québec au Congrès de l'ACFAS à Montréal pour le jeudi 10 mai 2012

Québec, le 9 mai 2012 - Les neuf établissements du réseau de l'Université du Québec présenteront près de 30 % des contributions scientifiques diffusées dans le cadre de la 80e édition du Congrès de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS). Ils sont 675 professeurs et chercheurs du réseau qui livreront 1 278 exposés scientifiques, tant lors de colloques que de communications libres.

Pour chacune des journées du Congrès, un communiqué de l'Université du Québec mettra de l'avant une communication scientifique sélectionnée par établissement pour le lendemain ainsi que les coordonnées des personnes à contacter.

Parmi les sujets du jeudi 10 mai :

UQAM
L'éducation éthique et au vivre-ensemble : politiques et programmes de régions de la Francophonie

Nancy Bouchard et al.
Apprendre à vivre ensemble dans la diversité: comment cette orientation éducative se manifeste-t-elle dans des programmes d'études de systèmes éducatifs francophones comme ceux de la France, de la Belgique et du Québec?
9 h -10 h 15
Palais des congrès -516B
Relations de presse : André Valiquette, 514 987-3000, poste 3268,
valiquette.andre@uqam.ca

TÉLUQ - L'université à distance de l'UQAM
Des voix et des savoirs inégaux? Un cas de participation de personnes utilisatrices au réseau local des services de santé mentale au Québec

Jean Gagné et Yves Lecomte de TÉLUQ - L'université à distance de l'UQAM
Cette communication portera sur l'étude d'un cas particulier de participation des personnes utilisatrices à l'implantation locale du Plan d?action en santé mentale du Québec, 2005-2010 (PASM). Elle s'appuiera sur l'analyse d'une dizaine d'entrevues semi-dirigées de gestionnaires, praticiens et de personnes utilisatrices ayant participés à un dispositif crée à cette fin, le comité « aviseur » en santé mentale adulte du Centre des services sociaux et de santé (CSSS) Jeanne-Mance de Montréal. Comme tous les CSSS du Québec, celui-ci fut chargé par le ministère de la Santé et des Services sociaux d'assurer la coordination d'un réseau local des services. En vue d'exercer adéquatement cette responsabilité, il a créé un comité-conseil multipartite en santé mentale. Il était formé de représentants des établissements et organismes communautaires concernés par cette question sur son territoire avec en plus deux représentantes des personnes en fréquentant les services. Les entretiens cherchaient à explorer comment chacun avait perçu la portée, la pertinence et les effets de la voix et des savoirs des personnes utilisatrices dans les délibérations de ce comité et avec ultimement quels impacts sur les décisions de l'établissement. Les présentateurs vont repérer à cette fin les représentations sociales et les savoirs, les valeurs et les intérêts exprimés par les répondants ou ce qu'ils en ont perçu chez les autres.
15 h 5
Palais des congrès - 516E
Personne-ressource : Jean Gagné, 1 800 463-4728, poste 2962, gagne.jean@teluq.ca
Relations de presse : Gilbert Denis, 514 843-2015, poste 5282, gilbert.denis@teluq.ca

UQTR
Comment optimiser le fonctionnement des employés en contexte d'insertion professionnelle? L'impact motivationnel du leadership transformationnel

Claude Fernet, UQTR
Deux études ont été réalisées auprès d'infirmier(ère)s en contexte d'insertion professionnelle. Une première, de nature transversale, examine la relation entre le leadership transformationnel, les caractéristiques du travail, la motivation des employés, ainsi que leur fonctionnement professionnel (comportements discrétionnaires, épuisement, et intention de quitter). Une seconde, de nature longitudinale, porte une attention plus particulière sur le lien temporel entre le leadership, la motivation et le fonctionnement des employés. Les résultats de ces études montrent que le leadership a un impact sur la perception des employés à l'égard des contraintes et des ressources au travail, lesquelles agissent sur leur motivation et leur fonctionnement professionnel. Ils indiquent aussi que le leadership influence la motivation des employés au fil du temps, laquelle prédit leurs attitudes et leur santé au travail.
10 h 30
Palais des congrès - 511B
Personne-ressource : Claude Fernet, claude.fernet@uqtr.ca
Relations de presse : Jean-François Hinse, 819-244-4119, jean-francois.hinse@uqtr.ca

UQAC
Le rétromarquage et la revitalisation de la marque : des concepts fondamentalement différents

Damien Hallegatte, professeur, UQAC
Le rétromarquage (retrobranding) est une pratique courante dans de nombreuses catégories de produit (automobile, musique populaire, mode, produits agroalimentaires, etc.). Récemment introduit dans la littérature, ce concept reste mal défini et se trouve fréquemment confondu avec la revitalisation de la marque. Certes, dans les deux cas, une marque associée au passé est relancée. Cependant, dans le cas de la revitalisation de la marque, cette association au passé doit être effacée, puisqu'indésirable, ou se limiter au fait de cultiver l'héritage de la marque. Dans le rétromarquage, le passé est source de valeur et constitue même une partie de l'offre. Plutôt que de seulement s'appuyer sur l'histoire de la marque, le rétromarquage vend l'Histoire. Par exemple, la New Beetle ou la Mini offrent l'utopie et l'insouciance des années 1960. De cette différence fondamentale découlent plusieurs autres, dont la force de l'association avec le passé, la continuité temporelle, la spécificité du passé auquel il est fait référence, l'occurrence de paradoxe, le type de problèmes de perception du consommateur et le type d'émotions suscitées. En outre, si toutes les marques ont eu ou auront besoin d'être revitalisées, seulement certaines d'entre elles peuvent faire l'objet de rétromarquage. De plus, les facteurs de succès de ces deux stratégies diffèrent considérablement. Ainsi, ces deux concepts font référence à des stratégies de marketing fondamentalement différentes.
8 h 30
Palais des congrès - 512E
Relations de presse : Jean Wauthier, 418-540-0450, Jean.wauthier@uqac.ca

UQAR
Un retour inattendu de la croissance démographique au Bas-Saint-Laurent : que se passe-t-il donc dans ses MRC?

Dominique Morin et Véronique Dumouchel, UQAR
La décroissance démographique du Bas-Saint-Laurent devait finir par s'observer dans toutes ses MRC à la fin des années 1990. Ce constat pouvait suggérer aux plus pessimistes que la région était entrée dans un processus où l'attractivité de ses villes ne suffisait plus à compenser un dépeuplement rural. Pourtant, depuis 2008-2009, le Bas-Saint-Laurent est de retour sur la liste des régions dont la population est en croissance. Nous proposons d'analyser, en regard des plus récentes données disponibles, comment l'évolution démographique inattendue de la région se présente à l'échelle de ses MRC depuis 2001. La première partie de cette analyse dressera un portrait comparatif de la participation des MRC, de leur principale ville et de leurs autres municipalités à une dynamique de croissance métropolitaine caractérisée à partir des données sur l'évolution de la population, du parc résidentiel et des déplacements entre le domicile et le lieu de travail. Une deuxième partie présentera ensuite comment les migrations internes et externes à la région se distribuent entre ses MRC qui n'exercent pas la même attraction sur des migrants de divers âges et provenances. Enfin, l'analyse se terminera par une analyse des différences observables dans l'accroissement naturel et le vieillissement démographique de ces MRC. La conclusion s'ouvrira sur une discussion de la signification de cette nouvelle dynamique de croissance pour le développement des différentes MRC de la région.
16 h - 19 h
Palais des congrès - 522C
Personne-ressource : Dominique Morin, 418 725-4987, dominique_morin@uqar.ca
Véronique Dumouchel, Veronique.Dumouchel01@uqar.ca
Relations de presse : François Cormier, 418 723-1986 ou 1 800 511-3382, poste 1335, francois_cormier@uqar.ca

UQO
« Je suis son père, mais ce n'est pas mon enfant ». Représentations du rôle joué par le donneur de sperme connu au sein des familles lesboparentales

Isabel Côté, professeure au Département de travail social de l'UQO
Ce colloque propose une exploration multidisciplinaire des thèmes actuels en recherche concernant les enjeux vécus par les jeunes de minorités sexuelles. L'expression « minorité sexuelle » réfère ici à toute personne de 14 à 30 ans, qui s'identifie comme lesbienne, gaie, bisexuelle, transsexuelle/transgenre, intersexuelle, queer, en questionnement, qui est issue d'une famille homoparentale, ou perçue comme différente en raison de son expression de genre ou de son association avec des individus de minorités sexuelles. Les problématiques touchant cette population relèvent d'enjeux et de défis spécifiques liés à la fois à l'appartenance à un groupe d'âge, en transition depuis l'adolescence jusqu'à l'âge adulte, et à une cohorte générationnelle distincte des précédentes par les contextes juridiques, sociaux et culturels dans lesquels elle vit. L'exploration proposée sera faite en abordant cinq grands thèmes de recherche, soit (a) Les enjeux familiaux et personnels (incluant le coming out et les contextes de familles homoparentales), (b) Transsexualité, transgenrisme et intersexualité, (c) Les enjeux de santé, (d) Le milieu scolaire, et (e) Les nouveaux territoires. Ce dernier thème inclura différents thèmes moins conventionnels tels l'utilisation des espaces queers et les enjeux touchant les athlètes lesbiennes, gais et bisexuel(le)s.
9 h - 12 h
Palais des congrès - 512D
Relations de presse : Gilles Mailloux, 819 595-3900 poste 3981; gilles.mailloux@uqo.ca

UQAT
Le nord du Québec est-il inéluctablement frappé par la malédiction des ressources?

Hugo ASSELIN, UQAT
Partout sur la planète, les régions où les ressources naturelles sont plus abondantes sont celles qui se développent le moins. Le Plan Nord, dominé par des multinationales étrangères, perpétuera-t-il la « malédiction des ressources naturelles »?
13 h 35
Palais des congrès - 510C
Personne-ressource : Hugo Asselin, 819 763-8935, hugo.asselin@uqat.ca
Relations de presse :Stéphanie Duchesne, 819 762-0971 poste 2222 ; stephanie.duchesne@uqat.ca

ENAP
L'innovation dans le secteur public : au-delà des discours

Nassera Touati, professeure
Luc Bernier, directeur du Centre de recherche sur la gouvernance (CERGO)
Jean-Louis Denis, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la gouvernance et la transformation des organisations et systèmes de santé (GETOSS)
L'innovation renvoie à l'idée de concevoir et de réaliser quelque chose de nouveau : une nouvelle organisation du travail, perspective d'intervention, structure ou technologie, etc. Trois enjeux entourant les dynamiques d'innovation dans le secteur public seront abordés : la transformation des pratiques professionnelles et organisationnelles, le rôle des acteurs et les enjeux de gouvernance.
8 h 30
Palais des congrès - 520B
Personne-ressource : Nassera Touati, 514 849-3989, poste 3986; nassera.touati@enap.ca
Relations de presse : Patrick Bélanger, 418 641-3000 poste 6381; patrick.belanger@enap.ca

ÉTS
Support intranet d'apprentissage interactif et approche personnalisée en génie électrique

Lyne Woodward, ÉTS, Nicolas Constantin, ÉTS, Nicolas Constantin ÉTS, Sylvie Ratté, ÉTS
Présentation d'un nouvel outil d'apprentissage interactif en ligne pour la formation des ingénieur(e)s en génie électrique. L'approche multidisciplinaire étant de plus en plus privilégiée en industrie, l'intégration des connaissances et compétences durant la formation en génie est un besoin actuel. Dans cette optique, un outil pédagogique pour la formation en électronique analogique a été proposé pour permettre aux étudiant(e)s de réviser les notions acquises entre des cours complémentaires dans ce domaine.
10 h 30 - 13 h 30
Palais des congrès - Coeur du congrès (Salle 517)
Personne-ressource : Lyne Woodward, 514 396-8457, Nicolas Constantin, 514 396-8444 et Sylvie Ratté, 514 396-8612
Relations de presse : Olivier Audet, 514 396-8800, poste 8466, 514 605-2942 (cellulaire) Olivier.Audet@etsmtl.ca

À propos de l'Université du Québec
Les neuf établissements du réseau de l'Université du Québec ont pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions. Aujourd'hui, ce sont 92 000 étudiants qui fréquentent les 750 programmes offerts par les établissements du réseau : l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique et l'École de technologie supérieure. Ce sont 6 600 professeurs et chargés de cours et près de 4 000 employés réguliers qui assurent dans le quotidien la réalisation de la mission universitaire d'enseignement, de recherche et de service à la collectivité.

 

-30 -

 

Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Téléphone : 418 657-4432
Cellulaire : 418 573-5785