Les commissions scolaires de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, le SEUAT ainsi que l'UQAT unissent leurs forces pour la valorisation de la profession enseignante

2018-02-05

Les commissions scolaires de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, le SEUAT ainsi que l'UQAT unissent leurs forces pour la valorisation de la profession enseignante

C'est dans le cadre de la Semaine des enseignantes et des enseignants que les commissions scolaires de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, le SEUAT ainsi que l'UQAT ont choisi d'annoncer la création d'un Groupe de travail sur la valorisation de la profession enseignante. Ce nouveau groupe réunit les membres de la Table des directions du service des ressources humaines de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec (TRRH), la présidence et les conseillers du Syndicat de l'enseignement de l'Ungava et de l'Abitibi-Témiscamingue (SEUAT), les directions syndicales de districts des commissions scolaires de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec ainsi que la direction et les professeurs de l'Unité d'enseignement et de recherche en sciences de l'éducation de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Une telle initiative apparaît comme une première régionale et se veut un véritable travail de collaboration pour valoriser la profession enseignante, et ce, en lien avec l'attraction, le recrutement et la rétention des enseignants et des futurs enseignants.

Réal Bergeron, directeur de l’UER en sciences de l’éducation de l’UQAT, Isabelle Bergeron, présidente de la Table des directions du service des ressources humaines de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, et Hélène Lambert, présidente du SEUAT

Ce nouveau Groupe de travail souhaite tout d'abord établir un diagnostic des réalités du milieu afin d'élaborer un plan d'action sur un horizon de 3 à 5 ans pour développer et mettre en œuvre des stratégies à court, moyen et long termes, et ce, dans le but ultime de répondre à la problématique de la pénurie d'enseignants. Pour ce faire, le Groupe a l'intention d'interpeller les enseignants dès le départ afin d'assurer la portée et l'impact positif des actions posées.

Dans le contexte actuel de pénurie de main-d'œuvre, de baisse démographique, de départs à la retraite ainsi que des défis actuels en lien avec la profession enseignante, la création de ce Groupe de travail représente une excellente nouvelle. Ses membres sont d'ailleurs extrêmement enthousiastes et motivés de mettre en commun leurs forces et leurs expertises respectives dans la poursuite de cet objectif commun.

 « Étant donné les défis de remplacement des enseignants en cours d'année et considérant les prévisions de départs à la retraite dans les cinq prochaines années, les enjeux liés à la valorisation de la profession enseignante sont importants. Nos commissions scolaires de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec sont enthousiasmées de travailler en collaboration avec le SEUAT et l'UQAT pour réaliser des actions communes et concertées », a fait valoir madame Isabelle Bergeron, directrice de la Table des directions du service des ressources humaines de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec (TRRH).  « Un tel partenariat impliquant les commissions scolaires, l'UQAT et le SEUAT, c'est une première historique! En nos rangs, au SEUAT et à la FSE, la valorisation est un chantier pour lequel nous travaillons depuis quelques années.  Nous sommes très heureux de reconnaître chez nos partenaires cette même volonté de redonner à la profession enseignante ses lettres de noblesse.  Nous sommes persuadés que si l'on se donne les moyens de nos ambitions, nous atteindrons ce grand objectif qu'est la valorisation de la profession », souligne avec fierté madame Hélène Lambert, présidente du SEUAT. « Le partenariat actif que le département d'éducation de l'UQAT a développé au cours des dernières décennies avec l'ensemble des commissions scolaires de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec se poursuit dans ce nouveau dossier sur la valorisation de la profession enseignante. C'est dire tout le respect que les organisations ont les unes pour les autres », conclut le directeur de l'UER en sciences de l'éducation de l'UQAT, monsieur Réal Bergeron.

-30-

Information :
Stéphanie Duchesne, responsable
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Tél. : 819 762-0971 poste 2222