Les établissements de l'UQ au Congrès de l'ACFAS : le 15 mai

2014-05-14

Les établissements de l'UQ au Congrès de l'ACFAS : le 15 mai

Les dix établissements du réseau de l'Université du Québec présenteront près de 30% des contributions scientifiques diffusées dans le cadre de la 82e édition du Congrès de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS). Ils sont des centaines de professeurs et de chercheurs du réseau qui livreront 909 exposés scientifiques, tant lors de colloques que de communications libres.

Pour chacune des journées du Congrès, un communiqué de l'Université du Québec mettra de l'avant une communication scientifique sélectionnée par établissement pour le lendemain ainsi que les coordonnées des personnes à contacter.

Parmi les sujets du jeudi 15 mai :

UQAM
Colloque 610 - La communication des risques météorologiques et climatiques

Bernard Motulsky et Louis Weber-houde - UQAM
La communication des risques joue un rôle majeur pour la sécurité publique, les infrastructures et l'économie. Comment les administrations publiques doivent-elles assurer la sécurité de la population en effectuant une communication des risques qui soit à la fois claire et proactive ? Du jeudi 15 mai à 09 h 00 au vendredi 16 mai à 15 h 50
Pavillon MB - MB 2.445
Relation de presse : André Valiquette, 514-987-3000 poste 3268, valiquette.andre@uqam.ca

UQTR
Allaitement et séduction : un duo qui dérange

Ariane Normand - UQTR
Après avoir pratiquement disparu des pratiques pendant plusieurs années, l'allaitement maternel est en plein essor depuis une trentaine d'années au Québec. Ce changement n'est pas étranger à la promotion effectuée par la santé publique, qui diffuse largement le message que l'allaitement maternel est le meilleur mode d'alimentation du nourrisson. Bien que son objectif soit louable, la promotion de l'allaitement comporte des effets pernicieux tels que l'émergence du construit social de la « bonne mère » (Héon et Martin, 2013). Dans le cadre de la Semaine mondiale de l'allaitement maternel 2012, l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal a fait paraître une publicité mettant en vedette Mahée Paiement. Nous proposons une analyse du message diffusé ainsi que des commentaires qu'il a suscités dans les médias et sur le Web à partir de principes d'analyse de discours sociaux (Vincent, 2005).
10 h 30 - 12 h 30 (Session d'affiches)
Pavillon MB - MB Atrium - Zone 18
Personne ressource : Ariane Normand, Ariane.Normand@uqtr.ca
Relations de presse : Jean-François Hinse, 819-244-4119, jean-francois.hinse@uqtr.ca

UQAC
L'empreinte territoriale et la mise en réseau de l'hôpital québécois, 1880-1972

François Guérard - UQAC
Au XIXe siècle et durant la première moitié du XXe, la création d'hôpitaux au Québec origine le plus souvent d'acteurs locaux qui entreprennent spontanément des démarches pour obtenir l'ouverture d'un établissement dans l'agglomération où ils résident. Partant de ce constat d'initiatives amplement dispersées, il est tentant de postuler que le dispositif hospitalier québécois s'est longtemps développé sans grande concertation ou en l'absence d'une planification d'ensemble, et dans cette perspective, tentant aussi de concevoir que son organisation et ses activités ne peuvent se penser en termes de réseaux, avec leurs points nodaux, leurs hiérarchies territoriales et les échanges qui transitent sur leurs branches. Nous estimons pourtant que cette notion peut être utile à une meilleure compréhension de l'évolution du dispositif hospitalier, aussi bien dans les décennies précédant la fin de la Seconde Guerre mondiale, que par la suite, lorsqu'au sein de l'État s'énonce une volonté de restructurer l'espace sanitaire hospitalier.
9 h 00 à 10 h 00
Pavillon HALL (HH) - H-565
Personne-ressource : François Guérard, 418-545-5011 poste 5095, francois_guerard@uqac.ca
Relations de presse : Jean Wauthier, 418-545-5011 poste 5007, jean_wauthier@uqac.ca

UQAR
La littératie familiale : une expérience enrichissante pour favoriser la réussite des enfants

Monica Boudreau - UQAR
Il est maintenant bien reconnu dans les écrits scientifiques que l'apprentissage de la lecture et de l'écriture pour un enfant commence bien avant l'entrée à l'école. Cette communication porte sur un programme de littératie familiale mené auprès de parents d'enfants de maternelle.
8 h 30
Pavillon MB - MB 2.435
Personne-ressource : Monica Boudreau, professeure en sciences de l'éducation, 418-833-8800, poste 3254, monica_boudreau@uqar.ca
Relations de presse : Jean-François Bouchard, Service des communications, 418-723-1986 poste 1426, jean-francois_bouchard@uqar.ca

UQO
Les impacts potentiels de l'exploitation de gaz de schiste sur les conflits d'usage et l'aménagement du territoire au Québec

Mario Gauthier, professeur au Département des sciences sociales, Chantale Doucet, professionnelle de recherche et doctorante au DSSA et Caroline Desrochers, assistante de recherche et étudiante à la maîtrise en développement territorial - UQO
Dans le cadre de l'évaluation environnementale stratégique sur le gaz de schiste, nous avons réalisé des études sur les conflits d'usage et les impacts sur l'aménagement du territoire liés à l'industrie gazière. En effet, le territoire visé pour l'exploitation gazière est l'un des plus occupés de la province et est déjà soumis à différents usages, dont certains pourraient ne pas être compatibles avec cette industrie. Notre recherche montre ainsi plusieurs possibilités de conflits entre les usages touristiques, agricoles, résidentiels ou de foresterie et les activités d'exploitation de gaz de schiste.
Ces conflits découlent à la fois du caractère extensif de l'industrie gazière et des nuisances réelles ou perçues de cette activité pour les usages voisins.
À la lumière de nos résultats, les enjeux de gestion de conflits et d'impacts sur l'aménagement soulevés par une implantation potentielle de l'industrie des gaz de schiste nécessiteraient une réhabilitation de la planification territoriale au Québec. Cette réhabilitation implique la réappropriation des outils d'aménagement existants par les acteurs institutionnels concernés (État, communautés métropolitaines, MRC et municipalités) ainsi qu'une plus grande implication des citoyens dans le processus de planification. De plus, les incertitudes liées aux impacts de l'exploitation gazière justifient la réalisation d'études d'impacts à l'échelle des projets de gaz de schiste et la mise en place de mécanismes de suivi des impacts.
14 h 30
Pavillon EV - EV 1.615
Relations de presse : Gilles Mailloux, 819-595-3900 poste 3981; gilles.mailloux@uqo.ca

UQAT
De la gouvernance réflexive à la pédagogie de la gouvernance : éléments de réflexion pour favoriser la pratique de l'écocitoyenneté

Christine Brabant, professeure-chercheure en administration scolaire - UQAT
Cette proposition aborde le lien entre la construction identitaire, l'engagement et le rôle des différents acteurs, dans un contexte de gouvernance territoriale qui n'est pas, à priori, celui des préoccupations environnementales mais celui des préoccupations éducatives. En effet, notre équipe s'intéresse à la gouvernance des commissions scolaires et à la pédagogie de la gouvernance. Nous mobilisons un cadre théorique qui pourrait, selon nous, être transféré dans le contexte de l'éducation et la formation relatives à l'environnement et à l'écocitoyenneté. Il s'appuie sur les concepts de «gouvernance réflexive», de «pragmatique contextuelle» et d'«approche génétique» (Lenoble et Maesschalck, 2003, 2010). En particulier, selon l'approche génétique, les compétences des acteurs, leurs rôles et leurs identités d'action seront transformés en fonction des nouvelles demandes sociales si les conditions d'engagement individuel et collectif déterminées par des structures participatives sont réunies (Maesschalck, 2008). Cette approche est nécessaire à une gouvernance efficiente et légitime en termes d'opération d'apprentissage démocratique des différents acteurs appelés à participer à la gouvernance. Pour ce faire, elle s'intéresse aux conditions d'apprentissage et aux conditions institutionnelles permettant aux acteurs de mettre en application leurs engagements, indépendamment que le champ d'action éducative ou de formation soit relative à l'environnement, la santé ou la citoyenneté.
9 h
Lieu : Pavillon MB - MB 3.270
Relations de presse : Anne-Marie Nadeau, 1 877-870-8728 poste 2204, cellulaire : 819 277-0764

INRS
La participation contre la démocratie, 30 ans plus tard : retour sur la pensée de Jacques T. Godbout, 7e colloque sur la participation des citoyens

Jacques T. Godbout - INRS
Il y a un peu plus de 30 ans, le professeur Jacques T. Godbout de l'INRS présentait, dans son livre La participation contre la démocratie, un regard critique et lucide sur les tensions entre la démocratie représentative et les dispositifs de la participation mis en place par les gouvernements pour légitimer leurs actions. Ce colloque, qui se déroulera en présence de l'auteur, sera l'occasion de réfléchir à son analyse en la confrontant à des cas d'actualité et de répondre à la question suivante : la participation permet-elle de développer une société innovante?
8 h 45
Pavillon MB - MB 3.435
Relations de presse : Gisèle Bolduc, 418-654-3817, gisele.bolduc@adm.inrs.ca

ENAP
L'énergie éolienne au Québec : d'où et pour qui souffle le vent?

Marie-Claude Prémont - ENAP
Le déploiement de l'énergie éolienne pourrait être associé à divers mouvements, dont celui de la transition énergétique qui se dessine à l'échelle internationale en réponse aux défis environnementaux qui se resserrent de plus en plus autour de nos sociétés avancées. L'implantation des parcs éoliens peut aussi être vue comme une forme d'appropriation par le territoire d'outils de développement économique où les populations locales cessent d'être de simples réceptacles de l'activité industrielle pour adopter la posture de l'acteur qui accapare les rênes de son propre développement. Qu'en est-il de l'énergie éolienne au Québec. Nous tenterons d'apporter une réponse à cette question à la lumière de l'analyse d'une panoplie d'ententes et de contrats, liant sous des formes multiples les propriétaires de parcs éoliens, Hydro-Québec et les municipalités (locales et régionales). Nous ferons le lien entre l'évolution des termes de ces ententes et l'évolution des politiques publiques sur l'énergie éolienne au Québec pour tenter de mieux comprendre les objectifs poursuivis par la politique éolienne du Québec (d'où souffle le vent?) et qui en bénéficie (pour qui souffle le vent?).
15 h 50
Pavillon HALL (HH) - H-431
Personne ressource : Marie-Claude Prémont, 514 849-3989 poste 3707, marie-claude.premont@enap.ca
Relations de presse : Patrick Bélanger, 418 641-3000 poste 6381, patrick.belanger@enap.ca

À propos de l'Université du Québec
Les dix établissements du réseau de l'Université du Québec ont pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions. Aujourd'hui, ce sont 94 000 étudiants qui fréquentent les 750 programmes offerts par les établissements du réseau: l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique, l'École de technologie supérieure et la Télé-université. 6 780 professeurs et chargés de cours et près de 4 100 employés réguliers y assurent dans le quotidien la mission universitaire d'enseignement et de recherche.

 

-30-


Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Téléphone : 418 657-4432