Les kinésiologues mieux outillés pour intervenir auprès des femmes enceintes

2016-10-27

Les kinésiologues mieux outillés pour intervenir auprès des femmes enceintes

La Fédération québécoise des kinésiologues du Québec diffuse sur son site Web un article relatant des travaux de recherche menés par des membres du Groupe de recherche sur les affections neuromusculosquelettiques (GRAN) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Cette communication porte sur la pratique d’exercices spécifiques pour la prévention et le traitement des douleurs lombo-pelviennes chez les femmes enceintes.

Émeline Lemmer, Stéphanie May-Ruchat, professeure au Département des sciences de l’activité physique, et Audrey St-Laurent.

Il s’agit d’une publication liée aux travaux d’Émeline Lemmer, (maîtrise en sciences de l’activité physique) et d’Audrey St-Laurent (baccalauréat en kinésiologie). On y montre que les niveaux d’activité physique des femmes enceintes demeurent en deçà des recommandations en place pour cette clientèle.

Les femmes enceintes sont également très affectées par des douleurs à la région lombo-pelvienne, une réalité pouvant possiblement expliquer le faible niveau d’activité physique chez cette clientèle, même chez celles qui étaient très actives avant leur grossesse.

Les deux étudiantes y vont de recommandations aux kinésiologues, en les outillant afin de faciliter l’encadrement de cette population. L’objectif est de permettre aux femmes de bénéficier des nombreux bienfaits de l’activité physique pendant leur grossesse et, selon la situation, de pouvoir réagir afin de les aider à soulager les douleurs de la région lombo-pelvienne.

 Vous pouvez lire le texte complet sur le site de la Fédération des kinésiologues du Québec

Source :
Rédaction EnTête
UQTR, 3 octobre 2016