L'excellence à l'Université du Québec, édition 2006

2007-09-06

L'excellence à l'Université du Québec, édition 2006

Québec, le 6 septembre 2006 -- Le président de l'Université du Québec, Pierre Moreau, a remis les Prix d'excellence en enseignement, en recherche et en gestion, édition 2006, qui soulignent la contribution des professeurs et des cadres du plus grand réseau universitaire au Canada.

Claude La Charité et Bernard Hétu, de l'Université du Québec à Rimouski, Claude Pichet, de l'Université du Québec à Montréal, et Hugues Paris, de l'Université du Québec à Chicoutimi, ont été honorés. «La qualité du travail de ces personnes contribue à faire de l'Université du Québec un lieu d'excellence et d'innovation», a souligné Pierre Moreau. Un total de 55000$ leur a été remis en bourse. L'événement avait lieu au Musée de la civilisation de Québec.

Prix d'excellence en recherche (volet réalisation)

Claude La Charité, professeur au Département de lettres de l'Université du Québec à Rimouski, reçoit cette année le Prix d'excellence en recherche pour ses réalisations exemplaires et innovatrices. Depuis son arrivée à l'Université du Québec à Rimouski, Claude La Charité est devenu titulaire d'une Chaire de recherche du Canada en histoire littéraire et a contribué à la création d'un centre de documentation spécialisé en histoire littéraire. Le chercheur compte une production remarquable, dont un ouvrage intitulé La Rhétorique épistolaire de Rabelais (2003), et de nombreux articles dans des revues spécialisées : Études littéraires, Nouvelle Revue du XVIe siècle, Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, Sextant, Canadian Journal of Rhetorical Studies et Réforme Humanisme Renaissance. Les subventions importantes qu'il a obtenues auprès d'organismes de financement de recherche, dont 500000$ de la Chaire du Canada en histoire littéraire, et 204000$ de la Fondation canadienne de l'innovation, illustrent la qualité de ses projets et le potentiel prometteur de ce jeune professeur-chercheur de l'Université du Québec à Rimouski. Claude La Charité détient un doctorat de littérature française de la Renaissance, de la Sorbonne. Il entame sa carrière universitaire, en juillet 2001, comme professeur adjoint à l'Université du Manitoba. Il devient professeur substitut à l'Université du Québec à Rimouski, en 2002, et professeur régulier, en 2003. Le Prix d'excellence en recherche qui lui est remis s'accompagne d'une bourse de recherche de 15000$.

Prix d'excellence en enseignement (volet carrière)

Claude Pichet, professeur au Département de mathématiques de l'Université du Québec à Montréal, se voit décerner le Prix d'excellence en enseignement pour sa contribution exceptionnelle au développement de la pédagogie et, plus particulièrement, pour la mise en place d'initiatives ayant un effet structurant sur l'enseignement universitaire. Claude Pichet a mis sur pied le programme de baccalauréat en actuariat et le programme court de deuxième cycle en actuariat de l'Université du Québec à Montréal. Il a le mérite d'avoir conçu et implanté une formation de qualité bien adaptée au marché du travail, qui a permis aux étudiants de se démarquer aux examens professionnels de la Society of Actuaries. Sa réputation de grand pédagogue et de bâtisseur s'est aussi confirmée à l'étranger lors de son passage comme professeur invité en France et aux États-Unis ainsi que durant ses séjours en Indonésie et en Chine, où il a mis sur pied deux programmes d'actuariat. Claude Pichet est détenteur d'un doctorat de la Rutgers University, aux États-Unis. Il a commencé sa carrière à l'Université du Québec à Montréal comme professeur d'informatique, en 1982, et est devenu professeur d'actuariat, en 1991. En plus de son Prix d'excellence en enseignement, le lauréat reçoit une bourse de 15000$.

Prix d'excellence en enseignement (volet réalisation)

Bernard Hétu, professeur au Module de géographie de l'Université du Québec à Rimouski, obtient le Prix d'excellence en enseignement pour l'innovation dont il a fait preuve dans la mise sur pied du cours intitulé Problèmes géographiques de l'Est du Québec, qui s'inscrit dans le cadre du programme de mobilité étudiante MobilUQ, mis de l'avant par l'Université du Québec. Bernard Hétu est docteur en géographie. Il enseigne à l'Université du Québec à Rimouski depuis 1980 et a toujours été très engagé dans des activités de formation et de recherche. Il s'intéresse à plusieurs domaines de recherche dont, entre autres, le Quaternaire de la Gaspésie et des Pyrénées occidentales françaises, les changements climatiques postglaciaires, les risques naturels reliés à la dynamique des versants et la morphogenèse des régions tempérées. Chercheur actif depuis plus de 25 ans, Bernard Hétu a présenté plus de 80 communications lors de congrès. Il a également publié au-delà de 40 articles scientifiques, participé à de nombreux ouvrages collectifs, guides d'excursion et rapports d'expertise. En plus de contribuer à l'amélioration de l'enseignement universitaire traditionnel, Bernard Hétu a su également démontrer la valeur et l'enrichissement que constitue une expérience terrain pour une discipline professionnelle tout comme les bienfaits qu'apporte un programme de mobilité étudiante dans les études universitaires. La distinction qui lui est présentée est accompagnée d'une bourse de 15000$.

Prix d'excellence en gestion (volet réalisation)

Hugues Paris, directeur du Service des immeubles et équipements de l'Université du Québec à Chicoutimi, et son équipe remportent le Prix d'excellence en gestion pour la mise au point d'un système de gestion des matières résiduelles. Ce système de gestion a permis d'atteindre un taux de récupération de 70% et d'abaisser de 60% les coûts qui y sont associés. Ingénieur de formation, Hugues Paris a acquis son expérience professionnelle au sein des services techniques et des travaux publics des bases militaires des Forces armées canadiennes de Montréal et de Bagotville. Depuis son arrivée l'Université du Québec à Chicoutimi, en 1999, il assume la direction de l'entretien et des opérations d'un parc immobilier de 70000 mètres carrés. Avec son équipe, il voit à la gestion des espaces, des services auxiliaires et des projets d'ingénierie et d'aménagement. Son mandat couvre également la gestion des services de sécurité, la santé et la sécurité sur les lieux de travail ainsi que la gestion de l'environnement. Parallèlement à ces activités, Hugues Paris agit, depuis 2003, à titre de chargé de cours à l'Université du Québec à Chicoutimi et à l'Université du Québec à Trois-Rivières dans le cadre du programme de maîtrise en gestion de changement. Il est présentement inscrit à un programme de 3e cycle à l'École nationale d'administration publique. Une bourse de 10000$ s'ajoute à la récompense décernée à monsieur Paris et à son équipe.

Avec plus de 86000 étudiants et neuf établissements de formation, de recherche et d'enseignement à distance dans plus d'une cinquantaine de villes du Québec, l'Université du Québec joue un rôle déterminant sur le développement de tout le Québec. Elle a pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions. Les établissements de l'Université du Québec sont : l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique et l'École de technologie supérieure.
 

2006-09-06

Source : René Beaudet, agent d'information, Direction des communications, Université du Québec, 475, rue du Parvis, Québec (Québec) G1K 9H7. Téléphone : 418 657-4304, télécopieur : 418 657-2132