L'innovation sociale, un champ d'études en effervescence au Québec

2007-11-23

L'innovation sociale, un champ d'études en effervescence au Québec

Québec, le 21 novembre 2007 - Le Réseau québécois en innovation sociale (RQIS), un projet de l'Université du Québec, vient de faire paraître Acteurs et processus d'innovation sociale au Québec, sous la direction de Joanie Rollin, coordonnatrice du RQIS. Rédigé en collaboration avec Valérie Vincent, agente de recherche et de transfert au RQIS, et Denis Harrisson, directeur du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) de l'UQAM, l'ouvrage est le fruit de deux années d'activités d'exploration, d'études et d'expérimentation.

Acteurs et processus d'innovation sociale au Québec vise à approfondir la réflexion sur l'innovation sociale. Comme le soulignent les auteurs dans leur introduction : « En présentant quelques éléments composant le système national d'innovation sociale et en exposant certains enjeux qui semblent prioritaires, le présent document espère porter un éclairage sur le contexte socioéconomique dans lequel émergent et se développent les innovations sociales québécoises. »

L'ouvrage fait également œuvre de pionnier sur le plan de la modélisation en proposant un « schéma d'un processus d'innovation sociale ». Développé par l'équipe du RQIS, ce premier modèle théorique permet de mieux comprendre le rôle des acteurs lors des phases de développement d'une innovation sociale, en plus de faire ressortir les facteurs qui encouragent celle-ci ou qui lui font obstacle. Il jette également un éclairage nouveau sur les étapes que doivent franchir les acteurs qui tentent de mettre en place une innovation sociale.

L'innovation sociale, un concept prospère

De grandes innovations sociales ont façonné la société québécoise : les régimes québécois d'assurance-maladie et d'assurance-automobile, les cégeps, le télétravail, le commerce équitable, le recyclage… Pourtant, bien que l'innovation sociale ne soit pas un phénomène nouveau, elle est encore généralement peu connue du grand public.

Ce n'est d'ailleurs que récemment que les chercheurs ont donné cette étiquette au phénomène. L'une des étapes importantes de la reconnaissance de l'innovation sociale a été l'intégration du concept dans la Politique québécoise de la science et de l'innovation en 2001. Depuis l'apparition du label, l'innovation sociale est progressivement devenue un sujet d'intérêt.

Le nombre croissant de chercheurs qui se penchent sur cette question et de lieux d'échanges mis en place sur ce phénomène, tout comme la création de « modes de soutien » à ce type d'innovation par divers acteurs québécois, témoignent de la place de plus en plus importante que prend l'innovation sociale au Québec.

Le contenu de l'ouvrage

Acteurs et processus d'innovation sociale au Québec s'ouvre sur une mise en contexte des principales activités entreprises par l'Université du Québec dans le cadre du projet de RQIS au cours des deux premières années. La seconde partie du document fait un survol de l'évolution du concept d'innovation sociale et du discours québécois sur celui-ci. La troisième partie présente une nouvelle façon de comprendre le développement et la mise en œuvre des innovations sociales, grâce au schéma développé par l'équipe du RQIS à partir de l'analyse de huit études de cas. La quatrième partie traite des modes de soutien à l'innovation sociale et donne quelques exemples de ces derniers. Le document se termine sur une présentation-synthèse de deux démarches de mobilisation et de consultation publique qui ont réuni près de 75 acteurs à l'hiver 2007. Elle donne également des pistes d'action à court et à moyen terme pour favoriser l'innovation sociale au Québec.

Acteurs et processus d'innovation sociale au Québec est disponible dans sa version intégrale sur le site Internet du projet de RQIS à l'adresse www.uquebec.ca/rqis, sous l'onglet « Publications ».

Le projet de Réseau québécois en innovation sociale (RQIS) a vu le jour en août 2005, grâce au soutien financier du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation (MDEIE) et de l'Université du Québec.

Avec plus de 87 000 étudiants et neuf établissements répartis dans plus d'une cinquantaine de villes du Québec, l'Université du Québec joue un rôle déterminant sur le développement de tout le Québec. Elle a pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions en leur donnant une véritable impulsion. Les établissements de l'Université du Québec sont : l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique et l'École de technologie supérieure.

2007-11-23

René Beaudet
Agent d'information
Université du Québec
Téléphone : (418) 657-4304