L'Université du Québec inaugure l'édifice Fleurie dans le quartier Saint-Roch

2007-10-17

L'Université du Québec inaugure l'édifice Fleurie dans le quartier Saint-Roch

Québec, le 17 octobre 2007 – Le président de l'Université du Québec, Monsieur Pierre Moreau, a inauguré aujourd'hui l'édifice Fleurie, un immeuble de 7 M$ situé au 480, rue de la Chapelle, dans le quartier Saint-Roch. L'édifice Fleurie accueille des bureaux, des salles de réunion, des logements pour les étudiants ainsi que des studios en mode auberge destinés au personnel du réseau de l'Université du Québec, à ses chercheurs et au grand public. Le bâtiment est en nomination aux Mérites d'architecture de la Ville de Québec dans les catégories « Édifice public et institutionnel » et « Prix du public ».

Pour accueillir les étudiants

L'édifice de cinq niveaux, d'une superficie de 4 000 mètres carrés, comprend au rez-de-chaussée un salon universitaire et des espaces à bureaux destinés au siège social de l'Université du Québec et à la Télé-université, une composante de l'Université du Québec à Montréal.

Les étages supérieurs comptent 41 studios et trois appartements de quatre chambres réservés aux étudiants. Ces logements meublés, chauffés et éclairés bénéficient d'un ascenseur et d'une semi-climatisation. Ils incluent le câble, le réseau Internet sans fil et la téléphonie locale sans frais additionnels. Une dizaine de ces studios seront offerts en mode auberge.

L'immeuble abrite, au demi sous-sol, des salles multifonctionnelles qui peuvent accueillir jusqu'à cent personnes. Ces espaces, disponibles pour la location, sont dotés de cloisons amovibles. Ils peuvent être transformés, au gré des utilisateurs, en salles de cours, en salles de réunion, en salles de téléconférence audio et vidéo ou accueillir les participants à un colloque.

Un édifice écologique

L'édifice Fleurie est également un bâtiment écologique, car l'éclairage, le chauffage et la climatisation y ont été réalisés selon les principes du « bâtiment durable ». L'immeuble met à profit la lumière naturelle et évite ainsi le recours aux sources artificielles d'éclairage, réduisant d'autant la consommation d'énergie. Il exploite également la géothermie comme source principale de chauffage, une technique qui utilise les écarts de température de l'eau dans le sol pour produire de la chaleur. De plus, le bâtiment est équipé d'une roue enthalpique qui permet de récupérer l'énergie. Au total, ce bâtiment consomme 54 % de l'énergie d'un bâtiment standard équivalent. Le transfert vers cette forme d'énergie propre a nécessité un investissement de 350 000 $, un coût qui sera amorti sur une période de cinq à huit ans grâce aux économies d'énergie.

Une université au centre-ville

L'Université du Québec occupe 39 000 mètres carrés au centre-ville de Québec et génère 100 millions de dollars dans la région, dont 16 millions en recherche. Plus de 800 personnes travaillent à son siège social ainsi que dans les établissements qui lui sont rattachés à Québec, soit l'Institut national de la recherche scientifique (INRS), l'École nationale d'administration publique (ÉNAP) et la Télé-Université (TÉLUQ), une composante de l'Université du Québec à Montréal. Ces établissements accueillent à leur tour 800 étudiants.

Avec plus de 86 000 étudiants et neuf établissements répartis dans plus d'une cinquantaine de villes du Québec, l'Université du Québec joue un rôle déterminant dans le développement de tout le Québec. Elle a pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions en leur donnant une véritable impulsion.

2007-10-17

Source :
Valérie Reuillard
Directrice
Direction des communications
Université du Québec
Téléphone : (418) 657-4432