L’Université du Québec perd l’un de ses architectes

2018-01-24

L’Université du Québec perd l’un de ses architectes

Les chefs d’établissement de l’Université du Québec offrent leurs plus sincères condoléances à la famille de Louis Berlinguet, décédé le dimanche 21 janvier. Ils tiennent à souligner sa grande contribution au milieu universitaire.

Chercheur réputé, administrateur dynamique de la recherche et promoteur hors pair de la science, Louis Berlinguet s’est imposé comme l’un des architectes de la fondation du réseau de l’Université du Québec auquel il a contribué à donner l’élan initial nécessaire à son développement.

Une carrière remarquable
Né à Trois-Rivières en 1926, Louis Berlinguet obtient un baccalauréat en chimie de l’Université de Montréal et un doctorat dans le même domaine de l’Université Laval avant de poursuivre des études postuniversitaires en biochimie du cancer à Chicago, Bethesda et Londres.

Vice-président à la recherche de l’Université du Québec de 1969 à 1976, il offre au réseau des orientations solides en matière de recherche. Il siège à l’Assemblée des gouverneurs et au Conseil des études. En 1970, il fonde le Conseil d’administration de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) dont il sera président jusqu’en 1976. Il assume l’intérim de la présidence de l’Université du Québec en 1973.

En dehors du réseau de l’Université du Québec, Louis Berlinguet poursuit avec brio sa carrière. En 1976, il devient premier vice-président du Centre de recherche pour le développement international (CRDI) et est nommé, deux ans plus tard, vice-président du Comité consultatif des Nations-Unies pour l’application des sciences et de la technologie. En 1980, il obtient le poste de conseiller scientifique de l’ambassade du Canada à Paris puis, en 1983, de secrétaire d’État à la Science et à la Technologie, ainsi que de premier conseiller scientifique auprès du gouvernement. Nommé directeur général de l’Institut de recherche en santé et sécurité du travail (IRSST) en 1986, il préside le Conseil de la science et de la technologie du Québec, de 1990 à 1996, avant d’assumer la présidence du Centre de recherche en calcul appliqué jusqu’en 2004.

Largement honoré pour son travail remarquable, Louis Berlinguet était Officier de l’Ordre du Canada et récipiendaire de plusieurs doctorats honoris causa, dont un remis par l’INRS en 1979 pour son apport déterminant à la fondation et au développement de cet établissement.

À propos de l’Université du Québec
Fondé par le gouvernement du Québec en 1968, le réseau de l’Université du Québec célébrera en décembre 2018 son 50e anniversaire de fondation.

Les dix établissements du réseau poursuivent un mandat d’accessibilité à l’enseignement supérieur, de développement scientifique du Québec et de développement de ses régions en rendant les connaissances disponibles sur les différents défis qui confrontent nos sociétés.

Ensemble, les établissements du réseau de l’Université du Québec représentent une force vive. Aujourd’hui, ce sont 102 000 étudiants qui fréquentent plus de 1 200 programmes offerts par les établissements du réseau : l’Université du Québec à Montréal (UQAM), l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), l’Université du Québec en Outaouais (UQO), l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), l’École nationale d’administration publique (ENAP), l’École de technologie supérieure (ÉTS) et la Télé-université (TÉLUQ). Plus de 7 000 professeurs et chargés de cours et plus de 4 100 employés y assurent dans le quotidien la mission universitaire d’enseignement et de recherche.

 

– 30 —

Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Tél. : 418 657-4432
Cell. : 418 573-5785