L'Université du Québec remet ses prix d'excellence

2009-08-26

L'Université du Québec remet ses prix d'excellence

Québec, le 26 août 2009 - La présidente de l'Université du Québec, Sylvie Beauchamp, a remis aujourd'hui les Prix annuels d'excellence en recherche, en enseignement et en gestion qui soulignent la contribution des professeurs et des cadres des neuf établissements du réseau. Jorge Niosi, de l'Université du Québec à Montréal, Josiane Boulad-Ayoub, de l'Université du Québec à Montréal, Jeanne Simard de l'Université du Québec à Chicoutimi, René Garneau, de l'Université du Québec à Trois-Rivières, ont été honorés. Afin d'assurer la poursuite de leurs travaux respectifs, des bourses totalisant 55 000 $ leur ont été remises lors de cet événement qui se déroulait au Musée de la civilisation, à Québec.

Prix d'excellence en recherche et création (volet carrière)

Premier titulaire d'une chaire de recherche du Canada en sciences administratives, Jorge Niosi est un précurseur dans le domaine du management de l'innovation et des changements technologiques. Détenteur d'un doctorat en sociologie de l'École pratique des hautes études et d'un doctorat en économie de l'Institut d'études du développement économique et social, de Paris, Jorge Niosi travaille à l'UQAM depuis 1970. D'abord professeur au Département de sociologie, puis au Département des sciences administratives, il enseigne au Département de management et technologie depuis 2000. En trente ans de carrière, il a obtenu plus de 7,5 millions de dollars en subventions diverses, soit en moyenne 250 000 $ par année. Ses travaux ont été soutenus, sans discontinuité, par des subventions majeures du CRSH, du FCAR/FQRSC et de différents ministères québécois. Il est l'auteur de 15 livres et a dirigé 8 numéros spéciaux de revues. Il a rédigé 45 chapitres de livres et 57 articles dans des revues avec comité de pairs.

Il a obtenu, en 1983, le Prix John Porter pour son ouvrage sur les multinationales canadiennes. M. Niosi est membre de la Société royale du Canada depuis 1994. En 1999, il a remporté le Prix de la meilleure communication, sur un total de 300 présentations, lors de la conférence annuelle du plus important congrès en gestion de la technologie : l'International Conference on Management of Technology (IAMOT). Il reçoit cette année le Prix d'excellence en recherche et création de l'Université du Québec qui s'accompagne d'une bourse de 15 000 $.

Prix d'excellence en enseignement (volet carrière)

Détentrice de deux doctorats en philosophie, le premier de l'Université de Lyon III (doctorat d'État) et le second de l'Université de Montréal, Josiane Boulad-Ayoub est professeure titulaire de philosophie moderne au Département de philosophie de l'UQAM et titulaire de la Chaire UNESCO au Canada d'étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique; chaire qu'elle a fondée en 1999. Madame Boulad-Ayoub a également été directrice du module de philosophie, directrice fondatrice du Certificat de premier cycle en sciences sociales, directrice du Département de philosophie. Depuis son entrée à l'UQAM en 1979, elle a assuré un enseignement au niveau des trois cycles. Elle a dirigé 64 mémoires et thèses ainsi que 17 étudiants boursiers en stage postdoctoral. Elle a publié 44 livres, supervisé 26 publications collectives et 54 articles scientifiques.

Madame Boulad-Ayoub a été élue en 1995 à la Société royale du Canada. Elle fait partie de son conseil exécutif. Elle a été présidente de l'Association canadienne de philosophie, de la Société de philosophie de Québec ainsi que de la Société de philosophie de Montréal. Elle a aussi été directrice de la revue internationale Philosophiques. Elle a reçu en 1999 le prix de l'ACFAS en sciences humaines qui couronne l'ensemble de l'oeuvre de chercheurs éminents. Cette même année, la République française l'a élevée au grade d'officier de l'Ordre national des Arts et des Lettres. En 2000, elle a obtenu la plus prestigieuse des bourses de recherche du Canada, la bourse Killam du Conseil des Arts du Canada pour poursuivre sa recherche sur les Idéologues et leur contribution à l'évolution économique et politique des sociétés démocratiques contemporaines. Un Visiting Scholar Fellowship de l'Université d'Oxford lui a également été accordé. Pour l'ensemble de sa carrière, l'Université du Québec lui décerne le Prix d'excellence en enseignement. Cette distinction s'accompagne d'une bourse de 15 000 $.

Prix d'excellence en enseignement (volet réalisation)

Détentrice d'un doctorat en droit de l'Université de Montréal, Jeanne Simard est professeure titulaire à l'Université du Québec à Chicoutimi depuis 1999. Rattachée au Département des sciences économiques et administratives, elle offre des cours en déontologie et éthique professionnelle, en droit des affaires ainsi qu'en droit des contrats. Sa stratégie pédagogique se base sur l'utilisation du Web. En collaboration avec le service de l'informatique de son université, elle a conçu et mis en ligne trois sites internet, regroupant les matières de cours et des synthèses tout à fait originales en matière de droit. Ces tableaux synoptiques permettent un enseignement de qualité du droit. Constamment mis à jour, les cours qu'elle propose offrent de la documentation, des vidéos, des hyperliens et des exercices complétant bien la matière enseignée de façon magistrale.

Très engagée dans son domaine professionnel, Madame Simard a collaboré à la mise en place du Laboratoire de recherche et d'intervention en gouvernance des organisations, accrédité par l'UQAC, qu'elle dirige. De plus, elle représente la région Saguenay _ Lac Saint-Jean au Conseil d'administration de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec. Depuis 2007, elle est membre du Comité institutionnel en Éthique de la recherche avec les êtres humains de l'UQAC. Depuis 2009, elle est aussi membre du Comité de formation continue obligatoire de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec. Elle s'est vue décerner en 2008 la Médaille du mérite du Conseil interprofessionnel du Québec. Cette année, l'Université du Québec lui décerne le Prix d'excellence 2009 en enseignement, volet réalisation. Elle reçoit également une bourse de 15 000 $.

Prix d'excellence en gestion (volet réalisation)

Détenteur d'un baccalauréat en sciences comptables de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et d'un M.B.A. de la Harvard Bussiness School, René Garneau occupe, depuis décembre 2003, les fonctions de vice-recteur à l'administration, aux finances et à la vie étudiante de l'UQTR. À ce titre, il a largement contribué à redresser les finances de l'institution tout en permettant le déploiement des activités universitaires. Grâce à sa contribution, l'UQTR peut conforter sa relance et se déployer sur les plans académique et scientifique. Outre la question de la dette, M. Garneau a piloté des dossiers majeurs pour le développement de l'UQTR tel que le montage financier du nouveau pavillon de la santé sur le campus.

Premier de sa promotion à l'UQTR, premier au Québec et 6e au Canada à l'examen final uniforme de l'Institut canadien des comptables agréés, Monsieur Garneau a été nommé membre CMA de l'année 1990-1991. Cette même année, il a obtenu le Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec. Il a également obtenu le titre de Fellow de la Société des comptables en management du Canada. René Garneau reçoit le Prix d'excellence en gestion de l'Université du Québec, volet réalisation, pour l'année 2009. Cette distinction s'accompagne d'une bourse de 10 000 $.

À propos de l'Université du Québec

Les neuf établissements du réseau de l'Université du Québec ont pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions. Ainsi, 87 000 étudiants fréquentent les 750 programmes offerts par les établissements du réseau : l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique et l'École de technologie supérieure. Ce sont 6 100 professeurs et chargés de cours et près de 4 000 employés réguliers qui assurent dans le quotidien la mission universitaire d'enseignement et de recherche. En 2007-2008, les revenus de recherche du réseau s'élevaient à 202,8 M$.

 

- 30 -


Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Téléphone : (418) 657-4432