L'Université du Québec remet ses prix d'excellence

2008-09-04

L'Université du Québec remet ses prix d'excellence

Le président de l'Université du Québec, Pierre Moreau, a remis les Prix d'excellence en recherche, en enseignement et en gestion, édition 2008, qui soulignent la contribution des professeurs et des cadres du plus grand réseau universitaire au Canada. Jean-Claude Kieffer, de l'Institut national de la recherche scientifique, Catherine Laprise de l'Université du Québec à Chicoutimi, Frédéric Metz, de l'Université du Québec à Montréal, Ginette Daigneault, de l'Université du Québec en Outaouais et Benoît Séguin, de l'Université du Québec à Trois-Rivières ont été honorés. Un total de 70 000 $ leur a été remis en bourse lors de cet événement qui avait lieu hier à Québec.

Prix d'excellence en recherche et création (volet carrière)
 

Jean-Claude Kieffer, Directeur du centre Énergie, Matériaux et Télécommunications de l'Institut national de la recherche scientifique, reçoit le Prix d'excellence en recherche et création pour l'ensemble de sa carrière.

Monsieur Kieffer a participé à la réalisation de la première imagerie par tomographie d'orbitale moléculaire et à la mise sur pied du projet international ALLS (Advanced Laser Light Source) qui permet aux chercheurs de manipuler la matière à volonté et de sonder optiquement sa dynamique. De plus, il a fait la démonstration qu'un laser à impulsions ultrabrèves peut détecter des microcalcifications de la glande mammaire mesurant environ 30 microns, permettant de détecter précocement le cancer du sein. Il a conçu et fabriqué la caméra à balayage de fente la plus rapide au monde et réalisé la première expérience de spectroscopie d'absorption pour sonder la dynamique réactionnelle de la matière. Le professeur Kieffer a mis sur pied un programme de recherche visant à concevoir un outil pour refaçonner une cornée malade de manière à la rendre de nouveau fonctionnelle. Il a développé un projet d'envergure visant à utiliser le laser comme source de protons pour la protonthérapie et mis en place l'un des premiers programmes de recherche au monde sur l'interaction de laser ultracourts et ultraintenses avec la matière pour la production de plasmas chauds et solides.

En plus d'être titulaire de la Chaire de recherche du Canada en photonique ultra-rapide appliquée, M. Kieffer est professeur invité au Xian Institute of Optics and Fine Mechanics de l'Académie chinoise des sciences, depuis 1998. Le Prix d'excellence en recherche et création qu'il reçoit s'accompagne d'une bourse de 15 000 $.

Prix d'excellence en recherche et création (volet réalisation)

Catherine Laprise, du Département des sciences fondamentales de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), remporte le Prix d'excellence en recherche et création, pour ses réalisations dans le domaine de la génomique. Madame Laprise, qui enseigne la génétique, la biologie moléculaire et l'épidémiologie génétique, est titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau 2 sur les déterminants génétiques de l'asthme. Ce programme de recherche porte particulièrement sur l'identification des déterminants génétiques, l'étude de la fonction des gènes et leur rôle dans l'asthme, dans le but ultime de développer des outils diagnostiques et thérapeutiques. Sur la scène international, elle participe notamment au projet GABRIEL, une importante étude multidisciplinaire menée dans la Communauté européenne afin d'identifier les causes génétiques et environnementales de l'asthme. Elle a publié de nombreux articles scientifiques dans des revues scientifiques de haut calibre tels Science, Nature et Genetics.

Madame Laprise a participé à la mise sur pied du Consortium de recherche sur l'acidose lactique dont l'objectif est la découverte d'un traitement pour cette maladie affectant particulièrement la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle a également développé un programme de recherche sur une maladie monogénique peu commune, l'épidermolyse bulleuse simplex, et contribue aux programmes de recherche sur la mucolipidose de type 2 et la fibrose kystique. Elle reçoit, en plus de son prix, une bourse de 15 000 $.
 

Prix d'excellence en enseignement (volet carrière)

Frédéric Metz, directeur du programme de design graphique de l'École de design de l'Université du Québec à Montréal remporte le Prix d'excellence en enseignement pour l'ensemble de sa carrière.

Depuis 1977, Frédéric Metz enseigne à l'Université du Québec à Montréal. Il est directeur du programme de design graphique, poste qu'il a occupé à trois occasions sur une période de 25 ans, et lui a donné une envergure internationale. Il fut cinq ans directeur du Centre de design de l'UQAM, dont il est un des membres fondateurs, et co-fondateur de l'École Supérieure de Mode. Fréquemment sollicité comme juré, conférencier ou critique par les divers médias, il participe à de nombreuses émissions radiophoniques et télévisuelles. Il a écrit pendant trois ans une chronique pamphlétaire dans le magazine Graphica. Élu par ses pairs, membre du Type Directors Club à New York et de la prestigieuse association Alliance Graphique Internationale (AGI), Frédéric Metz est aussi membre honoraire de la Société des designers graphiques du Québec. La distinction qui lui décernée par l'Université du Québec est accompagnée d'une bourse de 15 000 $.

Prix d'excellence en enseignement (volet carrière)

Ginette Daigneault, professeure en arts visuelle à l'École multidisciplinaire de l'image de l'Université du Québec en Outaouais, se mérite le Prix d'excellence en enseignement pour l'ensemble de sa carrière.

Membre du Groupe de recherche en cyberpsychologie et réalité virtuelle de l'Université du Québec en Outaouais et membre de l'Observatoire des nouveaux médias, Ginette Daigneault a toujours été une avant-gardiste dans le domaine des arts visuels. Elle a joué un rôle fondamental dans l'évolution du secteur des arts à l'Université du Québec en Outaouais. Après avoir créé le Baccalauréat en enseignement des arts et le Baccalauréat en bande dessinée, elle a développé et mis sur pied l'École multidisciplinaire de l'image, qui célèbre cette année ses trente ans. Madame Daigneault a réalisé plusieurs expositions individuelles ou en groupe. Elle a été jurée à de maintes reprises et elle a à son actif de nombreuses communications et publications. Une bourse de 15 000 $ s'ajoute au Prix qui lui est remis.

Prix d'excellence en gestion (volet réalisation)

Le Prix d'excellence en gestion, volet réalisation, est remporté par Benoît Séguin, directeur du développement et des services techniques informatisés, du Service de la bibliothèque de l'Université du Québec à Trois-Rivières.

Monsieur Séguin a coordonné avec brio les efforts de 150 personnes afin de développer un nouveau système de gestion documentaire, ALEPH 500. Mis en place en 2007 dans huit établissements du réseau de l'Université du Québec, ce nouveau système de gestion documentaire à la fine pointe de la technologie permet à ces huit bibliothèques universitaires de mieux répondre aux besoins grandissants des étudiants, des professeurs et des chercheurs dans leurs activités. Première implantation francophone en Amérique du nord, le modèle utilisé permettra de réaliser des économies de l'ordre de 1,3 million $ sur six ans. La distinction présentée à Benoît Séguin est accompagnée d'une bourse de 10 000 $.
 

À propos de l'Université du Québec

L'Université du Québec célèbre en 2008 son 40e anniversaire de fondation. Avec plus de 87 000 étudiants et neuf établissements répartis dans plus d'une cinquantaine de villes du Québec, l'Université du Québec joue un rôle déterminant sur le développement de tout le Québec. Elle a pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions en leur donnant une véritable impulsion. Les établissements de l'Université du Québec sont : l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique et l'École de technologie supérieure.

Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Tél. : (418) 657-4432