L'Université du Québec remet un doctorat d'honneur à Alain Juppé

2008-05-25

L'Université du Québec remet un doctorat d'honneur à Alain Juppé

Le président de l'Université du Québec, monsieur Pierre Moreau, a remis aujourd'hui le diplôme et les insignes de docteur honoris causa à monsieur Alain Juppé, maire de Bordeaux. Cette cérémonie s'est déroulée dans le cadre de la programmation des fêtes du 40e anniversaire de l'Université du Québec, en lien avec les festivités du 400e de Québec, qui se dérouleront tout au cours de l'année 2008.

« Monsieur Juppé, votre élection à la mairie de Bordeaux vous a fait l'héritier du jumelage entre votre ville et la nôtre. Vous étiez déjà sensibilisé à l'importance de maintenir et d'amplifier les liens entre le Québec et la France, votre parcours politique en témoigne. Je veux mentionner une retombée concrète de votre action, soit le partenariat entre l'Université du Québec et l'Université de Bordeaux 1, en sciences de l'environnement, dans le domaine de l'eau, qui favorisera la mobilité professorale et étudiante des cotutelles, des programmes conjoints et des bidiplomations, » a souligné le président de l'Université du Québec, monsieur Pierre Moreau.

Notes biographiques

Né en 1945, à Mont-de-Marsan, en France, monsieur Alain Juppé détient une formation de l'École normale supérieure, de l'Institut d'études politiques et de l'École nationale d'administration.

En tant que jeune inspecteur des finances, il rêve peut-être davantage d'histoire et d'archéologie que de politique. Mais au printemps 1976, Jérôme Monod, directeur du cabinet du premier ministre Jacques Chirac, lui offre le poste de conseiller économique.

Issu du Rassemblement pour la République (RPR), il joue un rôle politique de plus en plus important. Il est élu conseiller dans le XVIIIe arrondissement de Paris en mars 1983 et député européen en 1984. Élu député de Paris, en 1986, il entre au cabinet à titre de ministre délégué auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Privatisation, chargé du budget. À la suite des législatives de 1993, il devient ministre des Affaires étrangères.

Premier ministre en 1995, il puise son énergie d'action dans le potentiel qu'offre le changement. Visionnaire, il engage plusieurs réformes qui enclencheront un processus de mutations d'envergure et anticipe, dès 1995, des mesures dont la nécessité demeure évidente aujourd'hui.

Toujours en 1995, il est élu maire de Bordeaux, au premier tour, et lance un vaste programme de revitalisation urbaine, dont le retour du tramway en 2003 et la restauration des quais sur la Garonne. En 1997, la victoire socialiste aux législatives contraint son gouvernement à la démission.

En 2002, réélu député de la Gironde, il fonde l'Union pour un mouvement populaire (UMP) et préside le parti jusqu'en 2004.

En 2005, l'Université du Québec invite Alain Juppé à titre d'administrateur en résidence de la Chaire de recherche appliquée en Affaires internationales, à l'École nationale d'administration publique.

De retour en France, il est nommé, en mai 2007, ministre de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables, au sein du premier cabinet de Nicolas Sarkozy. Mais, fidèle à sa promesse de quitter le gouvernement s'il n'est pas élu à l'Assemblée nationale, il démissionne deux mois plus tard.

En mars 2008, les Bordelais lui renouvellent leur confiance et le réélisent premier magistrat de la ville dès le premier tour. Monsieur le maire Juppé continue depuis de modeler sa capitale de l'Aquitaine selon un plan de métropole européenne, à la hauteur de son rôle de pôle régional.

À propos de l'Université du Québec

L'Université du Québec, qui réunit 87 000 étudiants répartis dans neuf établissements de formation, de recherche et d'enseignement à distance dans plus d'une cinquantaine de villes du Québec, est le plus vaste réseau universitaire au Canada. Elle se classe au onzième rang des universités canadiennes sur le plan des octrois de recherche, avec 209 millions de dollars, et au premier rang des universités sans faculté de médecine. L'Université du Québec comprend : l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique et l'École de technologie supérieure. L'Université du Québec célèbre en 2008 son 40e anniversaire de fondation.

Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Téléphone : (418) 657-4432