L'Université du Québec remet un doctorat d'honneur à Jean-François Alexandre Dhainaut

2009-11-10

L'Université du Québec remet un doctorat d'honneur à Jean-François Alexandre Dhainaut

Québec, le 10 novembre 2009 - La présidente de l'Université du Québec, Sylvie Beauchamp, a remis samedi dernier le diplôme et les insignes de docteur honoris causa à Jean-François Alexandre Dhainaut, président de l'Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (AERES). La cérémonie, qui avait lieu dans le cadre de la collation des grades de l'Institut national de la recherche scientifique, s'est déroulée en présence de son directeur général, Daniel Coderre, au Jardin botanique de Montréal.

« Médecin, professeur, chercheur et administrateur de haut niveau, Jean-François Alexandre Dhainaut a grandement influencé le milieu universitaire par ses réflexions et réalisations, » a souligné la présidente de l'Université du Québec. « Nous sommes fiers de nous associer à cette remise qui souligne la contribution exceptionnelle de monsieur Dhainaut, » a indiqué le directeur général de l'INRS.

Né à Paris en 1947, Jean-François Dhainaut opte pour des études de médecine à l'Université de Paris 5 à la fin des années 60. Il obtient son diplôme de docteur en médecine et une maîtrise en biologie humaine en 1977. Il devient alors chef de clinique assistant au Service de réanimation médicale de l'Hôpital Cochin, un groupement hospitalier de plus de 1000 lits situé dans le centre de la ville de Paris.

Il pratique à l'Hôpital Cochin pendant 30 ans au sein du Service de réanimation médicale, dont il prendra la direction de 1992 à 2007, tout en menant une carrière de professeur-praticien en thérapeutique et en réanimation. En enseignement, sa carrière se déroule en gestion et en gouvernance universitaire : sa feuille de route comprend le décanat de la Faculté de médecine Cochin Port-Royal de 1999 à 2004, la vice-présidence de l'Université René-Descartes Paris 5 de 2000 à 2004 et la présidence de cette université de 2004 à 2007.

Monsieur Dhainaut s'investit également dans le soutien à la recherche médicale en génétique, biologie moléculaire, réanimation et physiologie tout au long des années 80 et 90. Convaincu de l'absolue nécessité de tisser des liens féconds entre la recherche et l'innovation, il est à l'origine de deux projets porteurs en santé dans la région parisienne. Le premier, l'incubateur Paris Biotech Santé, né en décembre 2000, offre un accompagnement technique personnalisé à des projets d'entreprises à fort potentiel issus de la recherche scientifique et technologique. Paris Biotech Santé a permis la création de près de 40 entreprises depuis ses débuts. Le second, la Pépinière Paris Santé Cochin, projet en partenariat qui offre à de jeunes entreprises innovantes en santé humaine des bureaux et des laboratoires au coeur de l'Hôpital Cochin, a été lancé en octobre 2007 par le maire de Paris.

Nommé à la tête de la toute nouvelle Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur en 2007, Jean-François Dhainaut y apporte une vision où se côtoient pragmatisme et créativité afin de redynamiser l'enseignement supérieur et la recherche en France.

La République française a reconnu ses mérites en le faisant chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur en 1995 et en lui décernant l'Ordre national du Mérite en 2001.

(Discours de remerciements de monsieur Dhainaut)

À propos de l'Université du Québec

Les neuf établissements du réseau de l'Université du Québec ont pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions. Ainsi, 87 000 étudiants fréquentent les 750 programmes offerts par les établissements du réseau : l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique et l'École de technologie supérieure. Ce sont 6 100 professeurs et chargés de cours et près de 4 000 employés réguliers qui assurent dans le quotidien la mission universitaire d'enseignement et de recherche. En 2007-2008, les revenus de recherche du réseau s'élevaient à 202,8 M$.

Source : Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Téléphone : 418 657-4432