L'Université du Québec salue les investissements gouvernementaux en recherche et en innovation

2007-12-04

L'Université du Québec salue les investissements gouvernementaux en recherche et en innovation

Québec, le 4 décembre 2006 – Le président de l'Université du Québec, Pierre Moreau, salue la volonté du gouvernement québécois d'inscrire la recherche et l'innovation au cœur de sa stratégie de développement économique et d'y investir 888 M$ au cours des trois prochaines années. Le continuum recherche-valorisation-innovation se doit d'être financé adéquatement afin de garder le Québec compétitif à tous les niveaux. Dans un contexte où la mondialisation domine, les universités québécoises doivent plus que jamais se tailler une place dans l'économie du savoir.

Un financement distinctif de la recherche pour le Québec
Devant la croissance des fonds fédéraux alloués à la recherche, le Québec se devait de permettre à ses chercheurs de se démarquer, via l'effet de levier reconnu à ses propres investissements, et de préserver sa capacité de se développer autour de ses champs prioritaires d'action.

Le financement accru de la recherche universitaire assurera le maintien et la croissance de connaissances nécessaires à l'innovation ainsi que la formation de personnel hautement qualifié, vecteur d'innovation dans les entreprises et les autres organisations. Les nouveaux investissements en recherche en sciences naturelles et en génie sont remarquables et corrigent le sous-financement relatif à ce secteur.

Soutenir les étudiants-chercheurs
Le président de l'Université du Québec se réjouit de l'appui annoncé pour la relève, et particulièrement pour les étudiants-chercheurs. En effet, ils pourront bénéficier de 900 bourses supplémentaires, d'un financement accru du programme de bourses en milieu de pratique ainsi que d'une bonification de mesures permettant l'embauche de personnel affecté à la recherche et à l'innovation en entreprises.

L'Université du Québec dans toutes les régions
Le président de l'Université du Québec note avec satisfaction la reconnaissance de la contribution des établissements du réseau en région au développement de la recherche et à l'innovation québécoise. En effet, les mesures proposées permettront de mieux attirer les chercheurs en région et d'offrir un meilleur appui à la mise en place et au fonctionnement d'infrastructures de recherche de pointe ainsi qu'à la valorisation de la recherche qui s'y fait.

« Il est de la mission de l'Université du Québec de développer les régions et, avec nos neuf établissements présents dans plus de cinquante municipalités, cette stratégie d'investissement nous permettra de mieux performer, » déclare Pierre Moreau.

L'université, moteur de l'innovation
Pour l'Université du Québec, il était capital que le gouvernement fasse le choix éclairé d'investir convenablement dans la valorisation des innovations, tant technologiques que sociales. « À l'Université du Québec, les activités de recherche ont plus que doublé au cours de la dernière décennie et il est remarquable de constater que ses établissements ont su s'approprier des créneaux d'excellence basés sur les spécificités régionales qu'ils desservent, » d'ajouter Pierre Moreau.

« Afin que la société puisse bénéficier de toutes les retombées de cette recherche, il était nécessaire d'assurer la prise en charge du transfert des résultats qui en découlent. Les universités ont besoin d'une variété d'outils qui puissent tenir compte de leurs particularités et de celles de leurs régions pour appuyer le développement socio-économique du Québec autour de l'innovation. Les mesures proposées par la stratégie afin de compléter et de renforcer les mécanismes de valorisation et de transfert permettront, en bonne partie, de répondre à nos attentes, » a-t-il conclu.

Il serait important que, lors d'une deuxième vague de financement, la recherche et l'innovation soient à nouveau appuyées de façon significative.

2006-12-04

Source :
Valérie Reuillard, Directrice des communications
Téléphone : (418) 657-4432.

Pour renseignements :
Daniel Coderre, Vice-président à l'ensignement et à la recherche
Téléphone : (418) 657-4347.