L’UQAR-ISMER fait l’acquisition de nouveaux équipements de pointe en sciences de la mer

2017-02-23

L’UQAR-ISMER fait l’acquisition de nouveaux équipements de pointe en sciences de la mer

L’Institut des sciences de la mer de Rimouski a récemment obtenu des contributions de plus de trois-quarts de million $ de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et du gouvernement du Québec pour l’acquisition d’équipements de pointe en océanographie.

Plus de 458 600 $ ont été octroyés pour l’achat d’une plate-forme de carottage unique au pays qui sera utilisée dans le cadre des travaux de la Chaire de recherche du Canada en géologie marine, dont le titulaire est le professeur Guillaume St-Onge. Pouvant être déployée à partir de la glace ou sur l’eau, l’infrastructure permettra d’étudier les fonds marins et leurs sédiments grâce aux prélèvements de carottes de 10 à 30 mètres. Notons que ces sédiments recèlent d’importantes données sur les risques naturels, les changements climatiques et l’histoire géologique.

La Fondation canadienne pour l’innovation et le gouvernement du Québec ont également accordé un financement de plus de 315 400 $ pour l’acquisition d’un système de marquage satellite pour les grands poissons destiné à la Chaire de recherche du Canada en écologie halieutique, qui est dirigée par le professeur Dominique Robert. Cet équipement améliorera le prélèvement de données sur le flétan de l’Atlantique Nord-Ouest, notamment, ce qui permettra d’accroître la valeur commerciale de cette ressource.

Ces équipements de pointe vont bonifier les infrastructures de recherche de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski, souligne la directrice Ariane Plourde. « Ces nouveaux équipements sont des outils essentiels pour faire avancer les connaissances et positionnent l’ISMER comme un leader dans les domaines de la géologie marine et des pêcheries. Les découvertes qui découleront des recherches permettront d’éclairer les gouvernements quant à leurs futures politiques en développement durable. »

Mentionnons, enfin, que les entreprises Uwitec et GEOTEK contribuent au projet de plate-forme de carottage et l’Association des capitaines propriétaires de la Gaspésie, CLS America, Filmar, Olympus Canada, Partnar Animal Health et Wildlife Computers à celui du système de marquage satellite.

À propos de l’UQAR-ISMER

Plus important institut de recherche universitaire francophone en sciences de la mer au Canada, l’Institut des sciences de la mer de Rimouski est un fleuron de la Technopole maritime du Québec. L’UQAR-ISMER compte une vingtaine de professeurs-chercheurs dont les travaux sont menés aux quatre coins du globe et portent, notamment, sur l’impact des changements climatiques, les ressources aquatiques et l’aquaculture, l’état de santé des écosystèmes marins, l’impact des contaminants sur les écosystèmes côtiers et la géologie marine.

-30-

Source :                                              
Jean-François Bouchard                      
Service des communications   
418 723-1986, poste 1426