L’UQAR obtient une Chaire de recherche du Canada en innovation sociale et développement des territoires

2017-05-12

L’UQAR obtient une Chaire de recherche du Canada en innovation sociale et développement des territoires

L’Université du Québec à Rimouski vient d’obtenir une Chaire de recherche du Canada en innovation sociale et développement des territoires. Le titulaire de cette nouvelle chaire est le professeur Marco Alberio.

Cette chaire de recherche vient accentuer le positionnement de l’UQAR en développement régional. « L’Université est bien ancrée dans son milieu et nos activités de formation et de recherche sont teintées par cette réalité », indique le recteur de l’UQAR, Jean-Pierre Ouellet. « Les travaux de recherche qui seront menés dans le cadre de cette nouvelle chaire permettront de contribuer concrètement au développement des régions que nous desservons. »


Le professeur Marco Alberio est le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en innovation sociale et développement des territoires.

La Chaire de recherche du Canada en innovation sociale et développement des territoires misera sur la concertation des acteurs socioéconomiques dans le cadre de ses travaux. « L’idée est de développer une méthodologie fondée sur la recherche partenariale et la mobilisation de connaissances et d’évaluer les opportunités et les contraintes liées à l’innovation sociale », explique le professeur Alberio.

Les travaux de recherche permettront de faire avancer la connaissance sur les trajectoires et conditions de vie de plusieurs populations en région (jeunes, aînés, nouveaux résidents, etc.) et sur le rôle de l’innovation sociale dans le développement des régions et, en particulier, sur l’intégration des jeunes, des ainés et des nouveaux résidents, la cohésion et la lutte aux inégalités sociales et territoriales. Une somme de 500 000 $ est associée à cette chaire pour les cinq prochaines années.

Sociologue de formation, M. Alberio est professeur à l’UQAR depuis 2013. Dans ses travaux, il s’intéresse aux trajectoires de vie, aux inégalités et à l’exclusion sociale ainsi qu’aux initiatives et aux dynamiques locales favorisant l’intégration socioprofessionnelle. Il est, en outre, un membre actif du Centre de recherche sur le développement territorial (CRDT), du Centre de Recherche sur les innovations sociales (CRISES), de l’Observatoire Jeunes et Société et du Groupe de recherche sur le développement de l’Est du Québec (GRIDEQ). 

Lancé en 2000, le Programme de chaires de recherche du Canada est une initiative conjointe du Conseil de recherches en sciences humaines, du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et des Instituts de recherche en santé du Canada. Visant à favoriser l’excellence de la recherche et de la formation en recherche, le programme est administré par le Secrétariat des programmes interorganismes à l’intention des établissements. 

Source :
Jean-François Bouchard
UQAR-Info, 12 mai 2017