L’UQAR, un milieu propice à la réussite des étudiants de première génération

2016-11-15

L’UQAR, un milieu propice à la réussite des étudiants de première génération

L’Université du Québec à Rimouski est l’un des établissements universitaires en Amérique du Nord qui accueille le plus d’étudiants de première génération. Plus de 65 % de l’effectif étudiant de l’UQAR est formé d’étudiantes et d’étudiants dont les parents n’ont pas fréquenté un établissement d’enseignement supérieur. Un impact majeur pour les milieux desservis par l’Université.


Plus de 65 % de l’effectif étudiant de l’UQAR est formé d’étudiantes et d’étudiants dont les parents n’ont pas fréquenté un établissement d’enseignement supérieur. (Photo : Sébastien Raboin)

Selon la dernière étude réalisée par le réseau de l’Université du Québec sur le profil et la persévérance des étudiants de première génération, l’UQAR accueille plus d’étudiantes et d’étudiants de première génération (EPG) que la moyenne des autres constituantes de l’UQ, qui s’élevait à 58 % à l’automne 2011.  « L’Université du Québec à Rimouski est très présente sur son territoire depuis 1969 et sa notoriété en fait une université de choix. Nos formations répondent aux besoins des milieux que nous desservons et cela contribue à attirer des étudiantes et des étudiants qui sont les premiers de leur famille à faire des études universitaires », observe le recteur Jean-Pierre Ouellet.

Le campus de Lévis accueille plus de 68 % d’étudiantes et d’étudiants de première génération et celui de Rimouski près de 59 %. « Les étudiantes et les étudiants qui choisissent l’UQAR savent que nos programmes se distinguent par le souci d’offrir des expériences pratiques qui complètent les apprentissages théoriques. Cette orientation concrète dans nos programmes peut rassurer les personnes peu familières avec le monde universitaire, souvent perçu, à tort, comme inaccessible », indique le doyen des études, Frédéric Deschenaux.

Le taux de diplomation des EPG au baccalauréat est de près de 71 % dans les établissements en région de l’Université du Québec. « La réussite de nos étudiantes et de nos étudiants est une priorité pour l’UQAR. La taille de nos classes favorise un encadrement de qualité et une relation privilégiée avec le personnel enseignant. En moyenne, nous avons 30 étudiantes et étudiants par classe. Nous avons, par ailleurs, des centres d’aide à la réussite à nos campus de Rimouski et de Lévis pour accompagner nos étudiantes et nos étudiants tout au long de leur parcours universitaire », mentionne M. Deschenaux.

Lire la suite >>>

Source :
Jean-François Bouchard
UQAR-Info, 15 novembre 2016