L’UQO lance un nouveau baccalauréat en écologie et environnement

2017-11-27

L’UQO lance un nouveau baccalauréat en écologie et environnement

L’Université du Québec en Outaouais (UQO) est fière d’annoncer qu’elle offrira dès l’automne 2018 un nouveau baccalauréat en écologie et environnement, un programme unique au Québec.

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur vient de confirmer à la direction de l’Université, l’obtention de ce baccalauréat de trois ans qui comprend des stages en milieu de travail. Ce nouveau programme, qui sera offert au pavillon Alexandre-Taché, vient bonifier les formations déjà offertes par le Département des sciences naturelles de l’UQO.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour notre université, confirme le recteur de l’UQO, monsieur Denis Harrisson. Cette réalisation démontre la capacité exceptionnelle de notre équipe d’experts de monter un projet novateur en un très court laps de temps, notamment grâce au financement spécifique accordé à cette fin par le gouvernement du Québec. Le programme de baccalauréat en écologie et environnement ouvre maintenant la voie pour la mise en place d’autres programmes portant la signature unique de l’UQO dans le domaine des sciences naturelles. C’est un pas très important dans le développement de notre offre de programmes, qui est l’une des trois orientations de notre plan stratégique 2016-2020. »

« Les opportunités d’emploi sont assez vastes et le taux de placement suite à ce type de baccalauréat multidisciplinaire est élevé » - Le professeur François Lorenzetti, directeur du Département des sciences naturelles

« C’est une merveilleuse nouvelle. C’est pour nous une réalisation à laquelle on tenait : de pouvoir offrir, aux jeunes de l’Outaouais et de l’ensemble de la province, une nouvelle formation inédite au Québec, au premier cycle universitaire en écologie et en environnement », affirme le professeur François Lorenzetti, directeur du Département des sciences naturelles de l’UQO.

Le baccalauréat en écologie et environnement intégrera les connaissances théoriques avec la pratique, les travaux en laboratoires et les sorties sur le terrain, explique le professeur Lorenzetti.  « Les opportunités d’emploi sont assez vastes et le taux de placement suite à ce type de baccalauréat multidisciplinaire est élevé. »

Le baccalauréat en écologie et environnement mène à des programmes de deuxième cycle aussi offerts par le Département des sciences naturelles de l’UQO, notamment à la maîtrise professionnelle en gestion durable des écosystèmes forestiers (MGDEF) et à la maîtrise de recherche en biologie.

Les responsables du nouveau baccalauréat seront présents lors de la Journée portes ouvertes de demain (samedi 25 novembre 2017) au Campus Gatineau.

Source :
Service des communications
UQO, 24 novembre 2017