Masoud Farzaneh est intronisé à l’Académie canadienne du génie

2017-06-29

Masoud Farzaneh est intronisé à l’Académie canadienne du génie

Lors d’une conférence de presse à Ottawa le 26 juin 2017 dernier, le Président Douglas Ruth de l’Académie canadienne du génie a dévoilé le nom des nouveaux Fellows dont celui du professeur Masoud Farzaneh, chercheur renommé de l’UQAC. Cette prestigieuse reconnaissance accordée au professeur Farzaneh souligne près de trente-cinq ans de travail de recherche intensif et rigoureux qui a eu un impact majeur dans la pratique et l’exercice de l’ingénierie des réseaux électriques au Canada.

 
Photo : M. Douglas Ruth, président de l’Académie canadienne du génie, en compagnie de Masoud Farzaneh.

La cérémonie de reconnaissance a eu lieu à Ottawa et s’est tenue conjointement avec l’Assemblée générale annuelle et le Symposium 2017 de l’Académie. À cette occasion, le Dr Ruth a déclaré : « Nous accueillons les nouveaux Fellows qui sont tous des ingénieurs de compétences hors pair. Bien qu’ils proviennent de milieux très variés, ils partagent tous la capacité avérée d’aller au-delà de la pratique normale du génie pour apporter une contribution exemplaire à leurs domaines et aux communautés. »

La rectrice de l’UQAC, Mme Nicole Bouchard, tient à souligner cette prestigieuse distinction obtenue par le professeur Masoud Farzaneh. En reconnaissant l’excellence des travaux de recherche menés à l’UQAC, l’Académie canadienne du génie vient confirmer, une fois de plus, la position de leader mondial de l’institution dans le domaine de l’ingénierie du givrage atmosphérique des réseaux électriques et de la haute tension.

Les membres de l’Académie sont nommés et élus par leurs pairs au rang de Fellow honoraire à la lumière de leurs remarquables accomplissements et des services qu’ils ont rendus à la profession de l’ingénierie tout au long de leur carrière, selon des critères très rigoureux. Les Fellows de l’Académie canadienne du génie ont pour engagement de s’assurer que l’expertise du Canada en matière de génie soit appliquée au bénéfice de tous les Canadiens et Canadiennes.

La raison principale de l’élection du professeur Farzaneh au titre de Fellow de l’Académie canadienne du Génie est l’importance et l’impact de sa recherche pionnière dans le domaine de l’ingénierie du givrage des réseaux électriques et de la haute tension et ce, à travers ses nombreuses réalisations et publications, comprenant entre autres près de 1 000 articles et présentations scientifiques, sa contribution et son leadership dans l’établissement de nombreux Standards internationaux, l’élaboration de plusieurs livres de référence et ouvrages collectifs, ainsi que la formation de près de 250 personnes hautement qualifiées en ingénierie. Le Dr. Farzaneh est regalement Life Fellow de L’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE), Fellow de The Institution of Engineering and Technology (IET) et Fellow de l’Institut canadien des ingénieurs (ICI).

D’origine iranienne, le professeur Farzaneh détient un doctorat d’État de l’Université Paul Sabatier, en France. Il s’est joint à l’Université du Québec à Chicoutimi en 1982 en tant que chercheur invité et a opté pour la retraite de l’UQAC en janvier dernier. Au cours de sa riche carrière à l’UQAC, il a été, entre autres, l’instigateur du Pavillon de recherche sur le givrage, inauguré en 2000, le fondateur du Centre international de recherche sur le givrage et l’ingénierie des réseaux électriques (CENGIVRE), qu’il a dirigé de 2003 à 2016 ainsi que l’initiateur du programme de maîtrise en ingénierie de l’UQAC, qu’il a dirigé de 1990 à 1992. De 1997 à 2015, il a été titulaire de la Chaire de recherche industrielle CRSNG/Hydro-Québec/UQAC sur le givrage atmosphérique des équipements des réseaux électriques (CIGELE). Il a également été titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’ingénierie du givrage atmosphérique des réseaux électriques (INGIVRE) de janvier 2003 à décembre 2016.

Source :
Service des communications
UQAC, 28 juin 2017