Mission parisienne

2017-02-01

Mission parisienne

Une délégation de l'UQAM menée par le recteur Robert Proulx était en mission à Paris, du 14 au 21 janvier dernier, afin de rencontrer des partenaires universitaires français et des diplômés établis outre-mer. Le directeur du Service des relations internationales, Sylvain St-Amand, faisait partie du voyage, tout comme la directrice du Bureau des diplômés, Joëlle Ganguillet, le directeur général de la Fondation de l'UQAM, Pierre Bélanger, et la directrice de cabinet du recteur, Céline Séguin.


Visite à la Délégation générale du Québec à Paris.

«Il s'agissait de réaffirmer la présence de l'UQAM auprès de la représentation officielle du Canada et du Québec à Paris et faire connaître nos axes stratégiques et nos objectifs pour la France, explique le recteur Proulx. Nous avons aussi rencontré quelques-uns de nos partenaires universitaires afin de discuter avec eux de nouvelles pistes de collaboration en recherche et en formation. C'était, enfin, une occasion de promouvoir le recrutement d'étudiants français et d'aller à la rencontre de diplômés établis en France.» La dernière visite officielle d'un recteur de l'UQAM à Paris remontait à 2005.

Les représentants de l'UQAM ont été accueillis chaleureusement à l'ambassade du Canada par l'ambassadeur Lawrence Cannon et par Jacques-Henri Gagnon, chef des relations universitaires. Ils ont également rendu visite à la Délégation générale du Québec à Paris, dirigée par Line Beauchamp.

L'itinéraire de la délégation uqamienne comprenait les universités Paris-Sud, Panthéon Sorbonne – Paris 1, Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Panthéon-Assas – Paris 2, Paris-Descartes et Paris-Diderot. «Le Québec est très en demande de la part des étudiants français, souligne Sylvain St-Amand. Nous avons donc discuté de la possibilité d'augmenter le nombre de places accordées en échange aux étudiants français, et des possibilités d'accueil de ces institutions pour nos propres étudiants.»

La délégation s'est rendue au siège social du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), où elle a été accueillie par son président, Alain Fuchs, qui avait reçu en 2011 un doctorat honorifique de l'UQAM. «Il s'agissait de positionner nos équipe de recherche qui collaborent avec des universités françaises», précise Robert Proulx.

Lire la suite >>>

Source :
Pierre-Etienne Caza
Actualités UQAM, 27 janvier 2017