Nomination de Luc-Alain Giraldeau à titre de directeur général de l’INRS

2017-09-13

Nomination de Luc-Alain Giraldeau à titre de directeur général de l’INRS

Lors de la réunion du dernier Conseil des ministres, le gouvernement du Québec a procédé à la nomination de Luc-Alain Giraldeau à titre de directeur général de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), un établissement du réseau de l’Université du Québec. Le nouveau directeur général entrera en fonction le lundi 25 septembre, pour un mandat de cinq ans.

Détenteur d’une maîtrise et d’un doctorat en biologie de l’Université McGill, Luc-Alain Giraldeau est actuellement doyen de la Faculté des sciences et membre du comité de direction de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Professeur titulaire dans cet établissement depuis 2000, il y a également occupé les fonctions de coresponsable du Groupe de recherche en écologie comportementale et animale, de directeur du Service des animaleries, de directeur du département des sciences biologiques et de vice-doyen à la recherche de la Faculté des sciences. Auparavant, il a travaillé au sein de plusieurs universités francophones et anglophones au Québec et à l’étranger. Il a notamment été professeur invité au Laboratoire d’éthologie expérimentale et comparée de l’Université Paris 13 ainsi que professeur titulaire et associé à l’Université Concordia. Il a siégé au sein de nombreux comités tant à l’université que dans des agences subventionnaires comme le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), mais aussi à des conseils d’administration dont celui de l’Association francophone pour le savoir (Acfas).

Très impliqué et reconnu dans son milieu, il a reçu le Prix Geoffroy Saint-Hilaire de la Société française pour l’étude du comportement animal et le Prix d’excellence en recherche, volet Carrière, de l’Université du Québec. Cette année, le Prix Hubert Reeves de vulgarisation scientifique lui a été décerné pour son livre Dans l’œil du Pigeon par l’Association des communicateurs scientifiques du Québec. Pour ce même ouvrage, il a également reçu le Grand prix Moron de l’Académie française, décerné à l’auteur français d’un ouvrage ou d’une œuvre favorisant une nouvelle éthique.

Luc-Alain Giraldeau a écrit et coécrit de nombreux livres en plus d’avoir rédigé une multitude d’articles scientifiques et de chapitres dans des ouvrages collectifs. Très connu pour ses interventions médiatiques, il a accordé de nombreuses entrevues et tenu des chroniques régulières tant dans des médias nationaux et internationaux.


À propos de l’Université du Québec
Les établissements de l’Université du Québec poursuivent un mandat d’accessibilité à l’enseignement supérieur, de développement scientifique du Québec et de développement de ses régions en rendant les connaissances disponibles sur les différents défis qui confrontent nos sociétés.

Ensemble, les dix établissements du réseau de l’Université du Québec représentent une force vive. Aujourd’hui, ce sont près de 102 000 étudiants qui fréquentent plus de 1 200 programmes offerts par les établissements du réseau : l’Université du Québec à Montréal, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université du Québec à Chicoutimi, l’Université du Québec à Rimouski, l’Université du Québec en Outaouais, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l’Institut national de la recherche scientifique, l’École nationale d’administration publique, l’École de technologie supérieure et la Télé-université. Plus de 7 000 professeurs et chargés de cours et plus de 4 100 employés y assurent dans le quotidien la mission universitaire d’enseignement et de recherche.

-30-

Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Téléphone : 418 657-4432