Nouveaux labos

2017-08-21

Nouveaux labos

Des professeurs des facultés des sciences, des arts, de communication et des sciences humaines ont obtenu plus de 675 000 dollars du Fonds des leaders John-R.-Evans de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) pour la mise en place de nouvelles infrastructures de recherche. Les cinq chercheurs – Mathieu Frenette, Andrée Martin, Florence Millerand, Pascal Bastien et Claire Bénard –  ont également reçu une aide financière complémentaire du gouvernement du Québec ainsi que de divers partenaires.


Les chercheurs ont besoin de laboratoires et d'équipements de pointe pour faire des découvertes et innover.
Photo: Nathalie St-Pierre

La ministre fédérale de la Science, Kirsty Duncan, a annoncé, le 15 août, un investissement total de plus de 52 millions de dollars, par l'entremise de la FCI, afin de financer 220 nouveaux projets d'infrastructure (laboratoires et équipements de recherche) dans 51 universités à travers le pays.    

Les projets uqamiens sont:

Mathieu Frenette (Département de chimie)

Laboratoire de spectroscopie appliquée pour des études détaillées de processus chimiques rapides

La recherche en chimie a considérablement amélioré notre capacité de manipuler des atomes et des molécules pour la création de nouveaux matériaux. Déterminer la transformation étape par étape d'une réaction chimique représente toutefois un long processus. Plusieurs années séparent souvent la découverte d'une réaction et l'élucidation de son mécanisme. Dans son laboratoire, Mathieu Frenette utilisera les connaissances de la chimie physique-organique ainsi que des outils de chimie informatique et ceux de la spectroscopie pour étudier les mécanismes de réaction chimique: progression entière de la réaction, de microsecondes en secondes, au moyen d'une seule surface réactionnelle. Le chercheur utilisera des graveurs laser à balayage rapide, lesquels modifient la surface d'un mélange réactionnel. Des travaux préliminaires dans ce domaine ont démontré que la manipulation des surfaces par les graveurs laser améliore la compréhension des mécanismes réactionnels. Le microscope électronique à balayage permettra d'appuyer la recherche au sein du département de chimie.

Andrée Martin (Département de danse)

Laboratoire arts vivants et interdisciplinarité (LAVI)

Au service des arts vivants (danse, théâtre, musique), le LAVI étudiera les dimensions sensibles et corporelles de l'interprète en situation de performance et de la création en danse, ainsi que de leur réception par le public, dans des conditions proches de la réalité du spectacle. Le projet comporte deux volets de recherche complémentaires. Le premier s'intéressera aux éléments contribuant à la qualité de présence de l'artiste-interprète. Le second cherchera à comprendre comment une œuvre en arts vivants, centrée sur le corps, peut influer sur le processus régulateur homéostatique du spectateur. L'infrastructure permettra, notamment, de prendre des mesures fines de l'artiste-interprète en situation de performance. Les membres du LAVI possèdent des expertises dans des domaines complémentaires: capture et analyse du mouvement, création inter-sensorielle (danse, image, son, etc.), environnements immersifs, analyse de données tant quantitatives que qualitatives.

Lire la suite >>>

Source :
Service des communications
UQAM, 15 août 2017