Nouvelle Chaire de recherche du Canada en matériaux nanostructurés à l’INRS

2016-12-07

Nouvelle Chaire de recherche du Canada en matériaux nanostructurés à l’INRS

Au sein de sa nouvelle Chaire de recherche du Canada en matériaux nanostructurés de niveau 1, Federico Rosei, professeur et directeur du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS, mettra à profit son expertise reconnue en matière de synthèse, de traitement et de caractérisation des nanomatériaux. Avec son équipe, il poursuivra des études sur la structure des matériaux à l’échelle nanométrique pour optimiser leurs propriétés en vue de développer des nouveaux dispositifs multifonctionnels pour les énergies renouvelables ou pour les technologies d’économie d’énergie.

S’intéressant aux matériaux organiques, inorganiques et biocompatibles, le professeur Rosei entend concentrer ses efforts pour surmonter des défis majeurs dans le domaine de la nanotechnologie, tels que les multiferroïques, l’utilisation des points quantiques pour la conversion de l’énergie solaire ainsi que la fabrication et l’optimisation de dispositifs optoélectroniques. 
 
En plus de réaliser des percées scientifiques et technologiques pour les secteurs de l’énergie, de l’électronique, de la santé et de la photonique, la chaire contribuera à la formation d’une main-d’œuvre spécialisée dans le domaine de nouveaux matériaux fonctionnels à haute performance. Par ses travaux novateurs, elle consolidera le leadership du Canada comme joueur clé dans le domaine des nanomatériaux.
 
Son titulaire, le professeur Rosei est récipiendaire de multiples prix et distinctions, entre autres il est membre de la Société royale du Canada, de l’Académie européenne des sciences et de l’Académie canadienne du génie. Il est aussi lauréat des prix Vasconcelos du Conseil culturel mondial, ChangJiang Scholar du gouvernement chinois et Khwarizmi du gouvernement de l’Iran. Cette chaire confirme son leadership international dans les matériaux avancés et la nanotechnologie.
 
 
Source :
Gisèle Bolduc
INRS, 6 décembre 2016