Pleins feux sur l’excellence en enseignement et recherche en 2015

2016-04-18

Pleins feux sur l’excellence en enseignement et recherche en 2015

Le 12 avril dernier, l’ÉTS déroulait le tapis rouge pour ses chercheurs et son personnel enseignant! Tenu dans le cadre de la Journée Découvertes, le Gala reconnaissance ÉTS récompense et rend hommage aux principaux artisans de l’enseignement et de la recherche en soulignant leurs réalisations d’envergure au cours de la dernière année. Et 2015 fut une année fructueuse pour l’ÉTS! Retour sur les récompenses octroyées lors de cette soirée :

Maarouf Saad, directeur des affaires professorales, le professeur Yvan Petit et Sylvain Cloutier, doyen de la recherche.

L’invention la plus prometteuse 2015
C’est le professeur Yvan Petit qui a reçu le premier prix de la soirée, celui de l’invention la plus prometteuse. Avec son dispositif de fixation des fractures du grand trochanter, le professeur Petit et son équipe peuvent aider les patients ayant subi une fracture de la partie supérieure du fémur suite à un remplacement d’une hanche par une prothèse. Cette innovation importante de l’équipe du professeur Petit a été réalisée en partenariat avec l’Hôpital du Sacré-Cœur. Les co-inventeurs en sont le docteur Georges-Yves Laflamme et Yan Bourgeois. Une entente de licence et de développement a été par ailleurs signée avec la société Amorchem afin de commercialiser cette invention des plus prometteuses.

Une invention orpheline qui ne passe pas sous silence
Pour une première fois cette année, l’ÉTS a remis un prix pour « L’invention orpheline valorisée ayant un potentiel commercial important ». Une invention orpheline est une technologie qui, au départ, n’était rattachée à aucun partenaire industriel.  Ce sont Ammar Kouki et Christian Talbot qui se sont mérités ce prix pour leur invention « Balanced Active and Passive Duplexers ». Leur technologie améliore la performance des duplexeurs en augmentant l’isolation entre le signal transmis (soit un signal très fort) et le signal reçu (soit un signal très faible) grâce à de nouvelles méthodes d’annulation des signaux de fuite entre le transmetteur et le récepteur connectés à une même antenne. En plus de voir leur technologie brevetée en 2013, messieurs Kouki et Talbot ont récemment signé une entente de licence exclusive avec TDK/EPCOS, l’un des plus grands fabricants au monde de composantes électroniques.

Lire la suite >>>

Pour information :
Cindy D. Gauthier
Service des communications
514 396-8800, poste 7471