Prix du public Québec Science -- Découverte de l'année 2011 - Deux chercheures de l'UQAT à l'honneur!

2012-04-03

Prix du public Québec Science -- Découverte de l'année 2011 - Deux chercheures de l'UQAT à l'honneur!

Deux chercheures de l'UQAT ont reçu le Prix du Public Québec Science -- Découverte de l'année 2011 décerné par le lectorat de ce magazine d'actualité scientifique pour leurs travaux de recherche révolutionnaires sur les greffes racinaires. Cet honneur revient pour la première fois à une constituante du réseau de l'Université du Québec (UQ).

Sur la photo (dans l'ordre habituel) : Raymond Lemieux, rédacteur en chef du magazine Québec Science; Lyne Sauvageau, vice-présidente à l'enseignement et à la recherche de l'Université du Québec; Émilie Tarroux, étudiante; Annie DesRochers, professeure de l'Unité de recherche et de développement forestiers à l'UQAT; Johanne Jean, rectrice.

La professeure-chercheure Annie DesRochers et son étudiante Émilie Tarroux se sont démarquées grâce à leurs constats qui pourraient bouleverser les pratiques forestières actuelles au Québec, mais également dans le monde entier. Un travail d'une dizaine d'années qui démontre que les arbres sont reliés entre eux par les racines, ce qui leur permet, par exemple, le partage des ressources comme l'eau et les nutriments. Cette découverte s'éloigne ainsi radicalement de la notion traditionnelle voulant que les arbres soient en compétition entre eux.

La foresterie : un créneau de recherche actuel et rassembleur

Présent lors du dévoilement officiel, le rédacteur en chef du magazine Québec Science, M. Raymond Lemieux, a déclaré : «Nous sommes particulièrement heureux de remettre le Prix du Public Québec Science -- Découverte de l'année 2011 à deux chercheures de l'UQAT pour cette découverte en foresterie. Pour nous, cet événement est une magnifique occasion de clore l'Année internationale de la forêt. La découverte d'Annie Desrochers et d'Émilie Tarroux montre à quel point la foresterie est un domaine de recherche actif au Québec et important pour une région comme l'Abitibi-Témiscamingue et pour le public qui témoigne ainsi de son attachement à la forêt québécoise. Par ailleurs, Québec Science a tissé au fil des ans des liens privilégiés avec l'Abitibi-Témiscamingue, et particulièrement avec l'UQAT. C'est toujours un plaisir pour nous de trouver un prétexte pour rendre visite à nos amis de la région».

Pour la rectrice de l'UQAT, Mme Johanne Jean, cette excellente nouvelle prouve que l'institution poursuit son leadership en économie du savoir et en innovation tel que défini dans son Plan de développement 2009-2014. «Obtenir le seul prix du public québécois en science démontre à nouveau à quel point la recherche réalisée à l'UQAT est ancrée dans son milieu et correspond aux créneaux prioritaires de ses territoires d'attache», souligne-t-elle avec enthousiasme.

Un bel exemple du développement de la recherche à l'Université du Québec

Il est important de souligner que cette découverte s'inscrit dans un effort de l'UQAT à développer sa contribution scientifique. Au cours des dernières années, l'UQAT, et plus particulièrement son secteur des sciences appliquées, a plus que doublé son financement en recherche. Le nombre de publications de ses chercheurs a du même coup connu une impressionnante progression. «Le prix de Québec Science vient montrer que cette volonté institutionnelle a porté fruit et il illustre, pour l'ensemble des établissements de l'Université du Québec, l'énergie qui est déployée pour faire croître le développement de la recherche», souligne la vice-présidente à l'enseignement et à la recherche de l'Université du Québec, Mme Lyne Sauvageau.

À propos de l'Université du Québec

Les neuf établissements du réseau de l'Université du Québec ont pour mission de faciliter l'accessibilité à l'enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions. Aujourd'hui, ce sont 92 000 étudiants qui fréquentent les 750 programmes offerts par les établissements du réseau : l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique et l'École de technologie supérieure. Ce sont 6 600 professeurs et chargés de cours et près de 4 000 employés réguliers qui assurent dans le quotidien la réalisation de la mission universitaire d'enseignement, de recherche et de service à la collectivité.

Pour en savoir davantage sur cette découverte

Renseignements :
Stéphanie Duchesne
Responsable du Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2222

Valérie Reuillard
Direction des communications
Université du Québec
418 657-4432

Véronique Lavoie
Attachée de presse
Québec Science
514 521-8356 poste 358

Photos et bas de vignette à uqat.ca/medias/Decouverte_QcScience2011.