Quand la réalité virtuelle transforme les soins de santé

2016-11-28

Quand la réalité virtuelle transforme les soins de santé

Le professeur Stéphane Bouchard, créateur du Laboratoire de cyberpsychologie de l’UQO, a partagé son expertise en réalité virtuelle dans le cadre de deux évènements d’importance cette semaine qui se sont déroulés à Ottawa et à Montréal.

Le mardi 22 novembre 2016, le professeur Bouchard était conférencier invité à un forum présenté par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) à Ottawa. Ce forum fait partie de l’initiative Imaginer l'avenir du Canada du CRSH qui a pour but de de faire ressortir le rôle crucial qu’ont à jouer les sciences humaines pour aider les Canadiens à relever les défis sociétaux complexes auxquels ils font face.

Le forum du CRSH se penchait entre autre sur les technologies émergentes en recherche et éducation. Stéphane Bouchard a présenté la conférence d’ouverture, où il notamment illustré les travaux de recherche effectués au Laboratoire de cyberpsychologie.

Conférence à Montréal

Le lendemain, mercredi 23 novembre, Stéphane Bouchard a participé à la conférence de la Fédération mondiale des journalistes scientifiques qui se tenait à la Maison Notman de Montréal et qui avait pour thème « Comment la réalité virtuelle transforme-t-elle les soins de santé ?

Le professeur Bouchard, qui est pionnier dans l’utilisation de la réalité virtuelle, a présenté ses recherches sur le traitement des troubles d’anxiété et des problèmes de jeu pathologique. Il a expliqué que les travaux menés à l’UQO ont débuté en 1999 De la phobie des araignées au trouble de stress post-traumatique, il utilise le monde numérique et sa voûte immersive unique au monde.

Stéphane Bouchard estime que la réalité virtuelle peut être utilisée pour les problèmes de santé mentale, mais que cet outil ne peut − du moins pour le moment − remplacer l’intervention directe d’un professionnel de la santé.

Plus de détail dans l’édition du Savoir de décembre 2016.

Lisez l'article du Métro sur la conférence de Montréal

Source :
Service des communications
UQO, 25 novembre 2016