Rapport du Vérificateur général du Québec sur l'Université du Québec à Trois-Rivières : l'Université du Québec reçoit favorablement les recommandations

2015-05-27

Rapport du Vérificateur général du Québec sur l'Université du Québec à Trois-Rivières : l'Université du Québec reçoit favorablement les recommandations

L'Université du Québec considère que le Vérificateur général du Québec joue un rôle essentiel auprès des parlementaires en matière de vérification et d'enquête sur l'utilisation des fonds publics. L'Université du Québec reçoit avec ouverture les recommandations qui la concernent. Sa réglementation a déjà été modifiée en conséquence et les travaux se poursuivent pour en assurer la mise en oeuvre. L'Université du Québec entend toujours améliorer sa réglementation et ses pratiques dans une perspective d'économie, d'efficience et d'efficacité. Elle demeure dédiée à la pleine réalisation de sa mission d'enseignement, de recherche et création, et de service aux collectivités.

L'Université du Québec exerce ses responsabilités dans le cadre défini par sa loi constitutive. Le partage des pouvoirs entre les conseils d'administration de chacun des établissements et l'Assemblée des gouverneurs relève d'un modèle unique de gouvernance en réseau, basé sur un équilibre entre la concertation et le contrôle. Les dossiers présentés à l'Assemblée des gouverneurs font l'objet d'une analyse détaillée et d'une vérification attentive des autorisations requises selon les lois applicables. En ce qui concerne l'implantation d'un campus de l'UQTR à Drummondville, ces autorisations du ministère des Finances et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science ont été confirmées par les lettres respectives des ministres Carlos Leitão et Yves Bolduc.

Il convient enfin de rappeler que le développement du campus de Drummondville s'inscrit en phase avec le mandat d'accessibilité, de développement scientifique du Québec et de développement de ses régions confié à l'Université du Québec et à ses établissements par le législateur dès 1968. Des études réalisées à l'Université du Québec montrent l'importance de la proximité d'un campus universitaire sur la participation à l'université ainsi que la nécessité de rehausser le taux d'accès au diplôme universitaire dans le Centre-du-Québec, l'une des régions où il est le plus bas.

À propos de l'Université du Québec
Les établissements de l'Université du Québec poursuivent leur mandat d'accessibilité à l'enseignement supérieur, de développement scientifique du Québec et de développement de ses régions en rendant les connaissances disponibles sur les différents défis qui confrontent nos sociétés.

Ensemble, les dix établissements du réseau de l'Université du Québec représentent une force vive. Aujourd'hui, ce sont 96 000 étudiants qui fréquentent les 750 programmes offerts par les établissements du réseau: l'Université du Québec à Montréal, l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Chicoutimi, l'Université du Québec à Rimouski, l'Université du Québec en Outaouais, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l'Institut national de la recherche scientifique, l'École nationale d'administration publique, l'École de technologie supérieure et la Télé-université. Plus de 6900 professeurs et chargés de cours, et de 4100 employés réguliers y assurent dans le quotidien la mission universitaire d'enseignement et de recherche.


 

-30-



Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Tél. : 418 657-4432