Regard sur l’univers culturel et écologique des femmes de la nation naskapie

2016-10-19

Regard sur l’univers culturel et écologique des femmes de la nation naskapie

La professeure Carole Lévesque du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS a contribué à la rédaction du livre Living on the Land: Indigenous Women’s Understanding of Place édité chez Athabasca University Press par Nathalie Kermoal et Isabel Altamirano-Jiménez. Elle cosigne avec Geneviève Polèse et Denise Geoffroy le chapitre Naskapi Women: Words, Narratives, and Knowledge qui met en évidence l’univers des savoirs détenus par les femmes de la nation naskapie. 

Privilégiant une approche de coproduction des connaissances et d’ethnographie réciproque, les auteures ont contribué à la reconstitution et à la transmission du patrimoine matériel, culturel, écologique et spirituel naskapi en travaillant étroitement pendant plusieurs années avec un groupe d’aînés et aînées. À partir de l’exemple naskapi, elles proposent une nouvelle classification des savoirs entre les hommes et les femmes suivant quatre principes organisateurs : différentiation, complémentarité, transfert et intégration. Elles portent enfin une attention particulière aux savoirs relatifs aux plantes médicinales principalement détenus par les femmes.  
 
Plus largement, le livre Living on the Land  examine comment le patriarcat, les dynamiques de genre et le colonialisme ont façonné les expériences des femmes autochtones et occulté pendant longtemps leurs savoirs. Il met en lumière la nature et l'étendue des connaissances des femmes autochtones et se concentre sur leur rôle essentiel en tant que détentrices de savoirs spécifiques et gardiennes du territoire au sein de leurs sociétés, hier comme aujourd’hui.
 
Source :
Gisèle Bolduc
INRS, 19 octobre 2016