Savoir Affaires Montréal : 32 idées inusitées pour Montréal, ville intelligente

2017-05-23

Savoir Affaires Montréal : 32 idées inusitées pour Montréal, ville intelligente

L’initiative d’idéation entrepreneuriale Savoir Affaires Montréal s’est conclue  par la remise de six Méritas aux équipes d’étudiants de l’Université du Québec s’étant distinguées par la qualité de leurs projets d’affaires. C’est en présence de la ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Hélène David, de la présidente de l’Université du Québec, Sylvie Beauchamp, et de plusieurs gens du milieu des affaires que cet évènement s’est clôturé le 19 mai.

Entourées de tous les participants, on retrouve au centre Mme Hélène David, ministre responsable de l’Enseignement supérieur, Mme Sylvie Beauchamp, présidente de l’Université du Québec, et à droite Mme Lyne Sauvageau, vice-présidente à l’enseignement et à la recherche de Université du Québec.

Pendant cette semaine qui se déroulait à l’École de technologie supérieure (ÉTS), 32 propositions ont été développées par huit équipes autour du grand thème Montréal, ville intelligente. Les quelque 44 étudiants de cycles supérieurs provenant de diverses disciplines ont su mettre en commun leurs expertises pour imaginer des entreprises pouvant répondre à des besoins montréalais selon les thématiques Technologie financière, Transport et mobilité, Gestion de l’eau et Tourisme et culture.

La sélection des projets gagnants a été effectuée par un jury composé de Philippe Brouillette, ingénieur, avocat, agent de marque de commerce de Brouillette avocats et entrepreneur, Lyne Sauvageau, vice-présidente à l’enseignement et à la recherche de l’Université du Québec et Michel A. Lasalle, conseiller en gestion pour Gestion Michel A. Lasalle.

Projets gagnants

TECHNOLOGIE FINANCIÈRE

CampusConnect

CampusConnect promet de révolutionner la vie étudiante. Il s’agit d’un bracelet connecté et rechargeable permettant la standardisation et la centralisation des moyens de paiement et d’accès pour les étudiants au sein d’un campus universitaire.

Nyrlande Marcellus (ENAP), Pascaline Pacmogda (UQAC), Ludivine Mathieu (UQAC), François Genin (UQAR), Porfowa Hermann Silué (UQAR) et Joseph Kessel Pombe (UQAT).

 

TRANSPORT ET MOBILITÉ

i-Can – la canne blanche intelligente

Système intelligent qui permet à une personne malvoyante ou aveugle de déterminer la structure des différents revêtements au sol (p. ex. les zones glissantes) ou les objets en hauteur afin de mieux s’orienter et de prévenir les accidents. Résultat : une autonomie accrue et des déplacements sécuritaires pour ces personnes.  

Sandorf Irénée Adomahou (ENAP), Romain Delhaye (ÉTS), Marc‑Olivier Vézina (INRS), Akré Simone Anne Adja (UQAC), Gaëlle Calvet (UQAM) et Coralie Tigé (UQAM).

 

GESTION DE L'EAU (EX AEQUO)

E-Flush, chasse d’eau intelligente

E-Flush est un régulateur de chasse d’eau qui se place dans la cuve des toilettes afin d’optimiser le volume d’eau utilisé en fonction de la masse qui s’y trouve. Une solution abordable au problème de surconsommation d’eau potable des toilettes domestiques.

Sophie Diallo (ENAP), Fabrice Chilly Ngamaleu Piengang (ÉTS), Amina Yagoubi (Université TÉLUQ), Clémence Emeriau-Farges (UQAR), Casey Cotes-Turpin (UQAT) et Guy Ayissi Eyebe (UQTR).

 

O-PUR

O-PUR est un filtre avec armature que les consommateurs peuvent fixer à la sortie d’eau de leur laveuse afin de retenir les particules de microfibres textiles dispersées dans l’eau de lessive qui, autrement, se retrouveraient dans les cours d’eau.  Un produit écoresponsable qui permet au consommateur d’avoir un contrôle sur son empreinte écologique.

Sandorf Irénée Adomahou (ENAP), Romain Delhaye (ÉTS), Marc‑Olivier Vézina (INRS), Akré Simone Anne Adja (UQAC), Gaëlle Calvet (UQAM) et Coralie Tigé (UQAM).

 

TOURISME ET CULTURE

Diligencia – Élégante Diligence

Dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, ce projet innovant fait le lien entre passé et futur. Il propose d’adapter l’usage du cheval urbain du passé industriel de Montréal avec le futur de cette ville intelligente. Cette calèche en aluminium, léger et durable, est dotée d’une assistance électrique qui allège la charge du cheval lorsque nécessaire ainsi que d’un écran tactile permettant aux passagers de visualiser le trajet grâce à un système GPS intégré.

Sophie Diallo (ENAP), Fabrice Chilly Ngamaleu Piengang (ÉTS), Amina Yagoubi (Université TÉLUQ), Clémence Emeriau-Farges (UQAR), Casey Cotes-Turpin (UQAT) et Guy Ayissi Eyebe (UQTR).

 

GRAND PRIX

Hydrasécur

Hydrasécur est un anneau lumineux qui se visse sur le robinet et qui informe le consommateur en temps réel sur la qualité de l’eau qu’il s’apprête à boire (paramètres microbiologiques et paramètres physico-chimiques).

Edwige Fromageot (ENAP), Nahouo Soro (ÉTS), Eve Lacoursière (UQAM), Jessica Onitsoa Andriamasinoro (UQAM), Fayçal Mijiyawa (UQTR) et Mohamed Habibi (UQTR).

 


Les gagnants du Grand prix avec Mme Hélène David

Le répertoire des 32 propositions d’affaires développées durant Savoir Affaires Montréal sera disponible sur le site Internet de Savoir Affaires à la fin du mois d’août. D’ici là, seuls les participants auront accès à son contenu. http://www.savoiraffaires.ca/uq/

Savoir Affaires
Savoir Affaires est un concept de développement économique unique développé par l’Université du Québec et Frappier Tandem+. L’initiative a été lancée en Mauricie en mai 2010. Elle s’est ensuite déplacée au Centre-du-Québec en 2013, dans Lanaudière-Laurentides en 2014, de même qu’au Saguenay-Lac-Saint-Jean en 2015 et sur la Côte-Nord en 2016. Ces cinq premières éditions ont mobilisé plus de 1 000 personnes (environ 250 étudiants, 500 gens d’affaires et 300 acteurs du milieu économique). Elles ont par ailleurs permis de proposer plus d’une centaine projets d’affaires, dont six sont en développement, et de paver la voie à au moins une quinzaine d’autres projets en émergence.

Savoir Affaires a remporté en 2014 le Prix d’excellence de l’administration publique du Québec dans la catégorie Éducation et la mention honorable de la catégorie générale des Prix de la qualité et de la productivité de l’Association canadienne du personnel administratif universitaire. L’initiative a également reçu en 2015 une mention honorable aux Prix IAPC/Deloitte de leadership dans le secteur public qui vise à reconnaître les organismes qui ont fait preuve de leadership exceptionnel en prenant des mesures audacieuses pour améliorer le Canada, par l’avancement de la gestion et des politiques publiques.

L’initiative Savoir Affaires Montréal est rendue possible grâce au soutien financier des secteurs privés et publics ainsi que du milieu universitaire : Université du Québec, Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI), Groupe Banque TD, Rio Tinto, Fondation de Gaspé Beaubien, Evo Montréal, Quartier de l’innovation, B-CITI, Brouillette+ et associés, Power Corporation et Anges Québec

 

À propos de l’École de technologie supérieure
L'École de technologie supérieure est l'une des dix constituantes de l'Université du Québec. Elle forme des ingénieurs et des chercheurs reconnus pour leur approche pratique et innovatrice, le développement de nouvelles technologies et leur transfert en entreprise. Près d'un ingénieur sur quatre au Québec obtient son diplôme de l'ÉTS, qui compte plus de 10 600 étudiants, dont près de 2 600 aux cycles supérieurs. Spécialisée dans la formation appliquée et la recherche en génie, elle entretient un partenariat unique avec le milieu des affaires et l'industrie. Pour en savoir plus : www.etsmtl.ca.
 

À propos de l’Université du Québec
L’Université du Québec a pour mission de faciliter l’accessibilité à l’enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions. Aujourd’hui, ce sont 102 000 étudiants qui fréquentent plus de 1000 programmes offerts par les établissements du réseau : l’Université du Québec à Montréal, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université du Québec à Chicoutimi, l’Université du Québec à Rimouski, l’Université du Québec en Outaouais, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l’Institut national de la recherche scientifique, l’École nationale d’administration publique, l’École de technologie supérieure et la TÉLUQ. Quelque 7300 professeurs et chargés de cours et plus de 4200 employés permanents assurent au quotidien la mission universitaire d’enseignement et de recherche de ses institutions.

Sources :
Stéphanie Benoit
Service des communications
École de technologie supérieure
514 250-4479
 

Valérie Reuillard
Direction des communications
Université du Québec
418 657-4432