Savoir Affaires "Tremplin vers le Nord" - Une initiative unique de l’Université du Québec qui met en valeur le savoir, l’expertise et la créativité des universitaires et des gens d’affaires

2016-09-27

Savoir Affaires "Tremplin vers le Nord" - Une initiative unique de l’Université du Québec qui met en valeur le savoir, l’expertise et la créativité des universitaires et des gens d’affaires

M. Réjean Porlier, maire de la Ville de Sept-Îles, M. Martin Gauthier, recteur de l’Université du Québec à Chicoutimi, M. Luc Gagnon, conseiller au développement des affaires et des infrastructures stratégiques pour la Société du Plan Nord, et M. Sylvain Larivière, directeur général et commissaire industriel à Développement économique Sept-Îles, ont annoncé la venue prochaine de l’initiative de l’Université du Québec, Savoir Affaires, en territoire nord-côtier.

Sur la photo de gauche à droite – Lorraine Frappier, directrice Frappier Tandem +, Nancy Méthot, coordonnatrice Développement Économique Sept-Îles, Sylvaine Larivière, Directeur général Développement Économique Sept-Îles, Mélanie Dumont, Agente en développement économique, Corporation de développement économique de la région Port-Cartier et Réjean Porlier, maire de la Ville de Sept-Îles.

Ainsi du 7 au 11 novembre, la cinquième édition de l’événement, qui s’intitulera Tremplin vers le Nord, misera sur une alliance entre le savoir spécialisé d’étudiants universitaires de cycles supérieurs et de postdoctorants et l’expertise du milieu entrepreneurial. Dans le cadre d’une compétition s’échelonnant sur une semaine, une quarantaine d’étudiants de profils distincts, en provenance des dix établissements du réseau de l’Université du Québec, collaboreront en équipe avec une centaine de gens d’affaires, des intervenants clés du développement économique et des représentants gouvernementaux de la région de la Côte-Nord afin d’identifier, d’élaborer et de présenter de nouveaux projets d’affaires.

Les participants seront appelés à explorer des opportunités d’affaires autour des thèmes suivants: le tourisme, la transformation métallique et minérale, le bioalimentaire et les matières résiduelles et rejets industriels. À l’issue de l’événement, une trentaine de propositions d’affaires et plus d’une centaine d’idées novatrices concernant ces thématiques devraient émerger .

Pour Sylvain Larivière de Développement économique Sept-Îles, « Savoir-Affaires Tremplin vers le Nord représente pour la région de Sept-Îles et de Port-Cartier une initiative concrète de combinaison des forces vives du milieu universitaire québécois, avec notre centre d’études universitaires de l’UQAC à Sept-Îles, le réseau de l’Université du Québec, et les hommes et femmes d’affaires de la région.  En ayant comme livrable des plans d’affaires dans nos créneaux clés, notre coffre à outils de diversification économique s’en trouve bonifiée. »

Pour M. Robert Sauvé, président-directeur général de la Société du Plan Nord : «La Société du Plan Nord est fière de contribuer à cet événement mobilisateur pour les partenaires et entreprises de Sept-Îles et de Port-Cartier qui générera des idées et des initiatives concrètes afin de diversifier l’économie de ce territoire.»

Le comité de gestion de cette cinquième édition de Savoir Affaires est composé de Développement économique Sept-Îles, qui agit à titre de maître d’œuvre de l’événement, de la Ville de Sept-Îles, de la Corporation de développement économique de la région de Port-Cartier, de l’Université du Québec et de l’Université du Québec à Chicoutimi. Savoir Affaires Tremplin vers le Nord est rendu possible grâce au soutien financier de plusieurs partenaires des secteurs privés et publics ainsi que du milieu universitaire : les établissements du réseau de l’Université du Québec, le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, la Société du Plan Nord, Emploi-Québec, Rio Tinto, Aluminerie Alouette, ArcelorMittal, Desjardins, Développement économique Sept-Îles, Air Canada, Corporation de développement économique de la région de Port-Cartier, MRC de Sept-Rivières, Numerik Solutions d’affaires et la Société d’aide au développement des collectivités de la Côte-Nord.

« La région de la Côte‑Nord a besoin de projets innovants et porteurs comme ceux qui seront proposés dans le cadre de l’initiative Savoir Affaires, afin d’assurer sa diversification et sa croissance économiques. C’est pourquoi je me réjouis particulièrement de la mobilisation et de la concertation des gens d’affaires et des étudiants, qui sont de dignes représentants de la relève entrepreneuriale québécoise. Je suis convaincue qu’ensemble, ils pourront dynamiser davantage l’innovation et l’entrepreneuriat dans leur région, pour le plus grand bénéfice de tout le Québec », a fait savoir la vice‑première ministre et ministre responsable des PME, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, Mme Lise Thériault.

Les quatre premières éditions du Savoir Affaires se sont déroulées en Mauricie en 2011, au Centre-du-Québec en 2013, dans Lanaudière-Laurentides en 2014 et au Saguenay–Lac-Saint-Jean en février 2016. Elles ont contribué à accroître la collaboration entre les établissements universitaires et le milieu des affaires en mobilisant environ 800 personnes. Elles ont par ailleurs permis de détailler une centaine d’opportunités d’affaires originales ayant abouti au lancement d’au moins six initiatives.

À propos de l’Université du Québec
L’Université du Québec a pour mission de faciliter l’accessibilité à l’enseignement universitaire, de contribuer au développement scientifique du Québec et au développement de ses régions. Aujourd’hui, ce sont 102 000 étudiants qui fréquentent plus de 1000 programmes offerts par les établissements du réseau : l’Université du Québec à Montréal, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université du Québec à Chicoutimi, l’Université du Québec à Rimouski, l’Université du Québec en Outaouais, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l’Institut national de la recherche scientifique, l’École nationale d’administration publique, l’École de technologie supérieure et la Télé-université. Quelque 7300 professeurs et chargés de cours et plus de 4200 employés réguliers assurent au quotidien la mission universitaire d’enseignement et de recherche de ses institutions.

- 30 -

 

Sources :

Marie-Karlynn Laflamme, directrice
Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 5006
marie-karlynn.laflamme@uqac.ca

Valérie Reuillard, directrice
Direction des communications
Université du Québec
418 657-4432
valerie.reuillard@uquebec.ca