Sciences infirmières : une intégration professionnelle plus rapide

2018-02-22

Sciences infirmières : une intégration professionnelle plus rapide

Grâce à un partenariat orchestré par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), les étudiantes en sciences infirmières de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) pourront rejoindre le milieu hospitalier plus rapidement.

Brigitte Bourdages, directrice générale du Cégep de Drummondville, Martin Beaumont, président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, et Daniel McMahon, recteur de l’Université du Québec à Trois-Rivières, étaient heureux d’offrir aux étudiantes en sciences infirmières de nouvelles possibilités d’emploi dans la région.

Dès l’automne, un parcours intégré de cheminement de carrière (PICC) sera offert par l’Université, de même que par les établissements collégiaux de Drummondville, Shawinigan, Trois-Rivières et Victoriaville.

Le PICC permettra aux étudiantes d’évoluer au sein du CIUSSS MCQ pendant leurs études. Elles pourront ainsi acquérir une expérience de travail dans un environnement réel, pendant qu’elles poursuivront leur formation académique. Les futurs infirmières ne travailleront cependant pas plus de 15 heures par semaine pendant les sessions d’étude, afin de ne pas nuire à leurs résultats scolaires.

Après leur première année de baccalauréat, les candidates retenues au PICC pourront être embauchées à titre d’externes en soins infirmiers (selon la capacité d’accueil du CIUSSS MCQ). Cette entente a pour but d’offrir de la main-d’œuvre supplémentaire, le personnel infirmier se faisant de plus en plus rare dans le domaine de la santé.

Source :
Service des communications
UQTR, 21 février 2018