S’impliquer et bonifier son parcours universitaire

2018-02-20

S’impliquer et bonifier son parcours universitaire

Véronic Boulanger, étudiante au baccalauréat en sciences comptables, enrichit sa formation universitaire par de nombreuses implications dans des organisations aussi intéressantes que variées. Portrait d’une étudiante ambitieuse.

Véronic Boulanger est étudiante au baccalauréat en sciences comptables.

Originaire de Trois-Rivières, Véronic Boulanger est une étudiante à l’agenda bien rempli. « Mes implications m’ont permis d’apprendre à gérer mon horaire efficacement et à avoir une bonne structure de travail similaire à ce que je vais avoir à faire dans mon futur emploi. Puis, mes rôles dans ces diverses organisations m'apportent beaucoup pour ma formation de comptable, surtout en ce qui a trait à la gestion des liquidités et les suivis budgétaires. L'organisation de plusieurs événements nous amène aussi à réfléchir différemment. On s'habitue à essayer de penser à tout! », explique-t-elle.

En plus de faire partie du Regroupement des Étudiants en Sciences Comptables de l'UQAR (RESCU), Véronic Boulanger s’implique, entre autres, dans les Jeux du Commerce, l’Omnium financier et AVISO. « Je suis très fière de nos performances aux Jeux du Commerce. J’étais dans l’équipe de finance et de fiscalité et nous avons travaillé fort tout l’automne pour être prêts. J’étais aussi vice-présidente des finances pour les Jeux du Commerce 2018 et je vais l’être encore pour la prochaine édition. Cela m’a donné l’opportunité de développer un système de comptabilité efficace et transparent », précise la jeune femme.

Véronic Boulanger a également su relever avec brio les défis proposés par l’Omnium Financier en faisant partir de l’équipe de comptabilité financière. « Cette expérience est une belle préparation pour le DESS en sciences comptables que je compte entamer bientôt », indique-t-elle. De plus, en étant membre du Conseil d’administration d’AVISO, une entreprise d’entraînement pédagogique, elle continue de vivre des expériences en entreprise qui lui seront certainement utiles tout au long de sa carrière.

« Je suis convaincue d’avoir fait le bon choix en étudiant à l’UQAR! J’adore la taille de l’université. Nous ne sommes pas gênés de poser des questions en classe, car les élèves sont près de leurs enseignants. C’est une très belle ambiance! Je trouve que cela change complètement l’expérience universitaire », conclut Véronic Boulanger.

Source :
Maude Baribeault
UQAR, 20 février 2018