Sylvain Brousseau parle de la profession infirmière à Radio-Canada

2017-09-25

Sylvain Brousseau parle de la profession infirmière à Radio-Canada

Alors que les pénuries de personnel infirmier défrayent les manchettes en Outaouais, le professeur Sylvain Brousseau, directeur du Module des sciences à l’UQO, a analysé le dossier sur les ondes d’Ici Ottawa-Gatineau, dans le cadre de l’émission Sur le vif du vendredi 22 septembre 2017.


Sylvain Brousseau, directeur du Module des sciences de la santé à l'UQO

Radio-Canada posait la question : Est-ce que la profession infirmière perd en popularité ?

Monsieur Brousseau affirme que, malgré certaines manchettes dans les médias, la profession est pleine de potentiel.  25 ans infirmiers qui a travaillé sur le terrain. Il souligne que le délusionnement se vit depuis un certain temps.

« Depuis une vingtaine d’années, le réseau de la santé a subi beaucoup de changements et de transformations et des compressions budgétaires à répétition », explique Sylvain Brousseau en entrevue.

Il souligne que la profession infirmière est ébranlée par ces réformes et ces compressions, pas seulement qu’au Québec et au Canada, mais ailleurs aussi dans le monde. « Souvent, ceux qui vont écoper, ce sont les soins infirmiers. »

Or, il faut permettre aux infirmières de s’épanouir dans leur profession et faire en sorte qu’elles sont partie prenante des décisions, précise-t-il.

Selon lui, la profession est pourtant pleine de potentiel. Elle évolue. Les infirmières ont un champ d’activités très diversifié : elles peuvent travailler en centre hospitalier, en CLSC, en centres d’hébergement, comme assistante de recherche et elles peuvent accéder à des études de deuxième cycle.

Pour écouter l’entrevue intégrale de Sylvain Brousseau à l’émission Sur le vif 

Source :
Service des communications
UQO