Trois mentions d’excellence pour des membres de l’UQTR

2017-09-05

Trois mentions d’excellence pour des membres de l’UQTR

L’Université du Québec à Trois-Rivières a vu trois de ses membres être honorés hier, lors d’une cérémonie spéciale des dirigeants des établissements de l’Université du Québec, qui se déroulait au Palais Montcalm.


Sur la photo, on reconnaît le recteur Daniel McMahon, M. François Guillemette, M. Benoît Séguin, ainsi que M. Heidar-Ali Tajmir-Riahi.

Agent de recherche au Groupe de recherche en biologie végétale (GRBV) de l’UQTR, M. Heidar-Ali Tajmir-Riahi, a été désigné membre du prestigieux Cercle d’excellence de l’Université du Québec par le recteur Daniel McMahon. Cette nomination vise à reconnaître le leadership, l’excellence du travail accompli et l’importance des réalisations ayant marqué la longue carrière de ce professionnel.

Membre du GRBV, un regroupement multidisciplinaire de chercheurs dont les objectifs sont liés à une meilleure compréhension des systèmes végétaux ou des molécules issues des végétaux, M. Tajmir-Riahi s’intéresse aux propriétés de substances pouvant présenter un intérêt en médecine, en particulier dans la lutte contre le cancer. Au fil des années, il a exploré plusieurs problématiques de recherche. La principale consiste en l’analyse structurelle de très nombreuses substances et composés anticancéreux ou cancérogènes. Chercheur extrêmement prolifique, M. Tajmir-Riahi est l’auteur, à ce jour, de 305 articles, 4 livres et 12 chapitres de livres. Selon le service d’indexation Web of Science, son indice h est de 47, ce qui signifie que 47 de ses publications ont été citées par ses pairs au moins 47 fois chacune, une réalisation tout à fait remarquable.

« Par cette désignation de M. Heidar-Ali Tajmir-Riahi au Cercle d’excellence de l’Université du Québec, nous rendons hommage à la constance et à la qualité du travail d’un homme qui, à 74 ans, poursuit toujours sa quête de la connaissance. Son exemple nous permet également de souligner l’apport des professionnels de recherche, des gens bien formés et compétents qui apportent une contribution essentielle, quoique souvent moins visible, à l’activité de recherche dans nos universités », a mentionné le recteur Daniel McMahon lors de son allocution.

Prix d’excellence

Au cours de cette même soirée, l’Assemblée des gouverneurs de l’Université du Québec a remis le Prix d’excellence en enseignement (volet Leadership) au professeur François Guillemette du Département des sciences de l’éducation, ainsi que le Prix d’excellence en gestion à M. Benoît Séguin, directeur du Service de la bibliothèque.

En plus du poste de professeur qu’il occupe à l’UQTR depuis 2007, François Guillemette exerce un leadership en pédagogie de l’enseignement supérieur, tant dans son établissement que dans le réseau de l’Université du Québec, mais aussi à l’échelle internationale.

Très engagé dans la communauté universitaire, il multiplie ses engagements en étant notamment responsable du Programme d’accompagnement pédagogique des nouveaux professeurs, responsable du projet de mentorat pédagogique interdisciplinaire, responsable et animateur de la communauté de pratique en pédagogie universitaire à l’UQTR, directeur de l’Observatoire de la pédagogie en enseignement supérieur (OPES) et codirecteur de la revue Approches Inductives. Il participe actuellement au développement d’un programme d’autoformation en pédagogie qui sera prochainement offert en ligne à tous les enseignants du réseau de l’Université du Québec.

Fort d’une riche carrière de 33 ans à l’UQTR, dont 26 comme gestionnaire, M. Benoît Séguin compte à son actif plusieurs mentions d’honneur comme le Prix d’excellence en gestion (volet Réalisation) de l’Université du Québec en 2008, ainsi que le Prix de la qualité et de la productivité de l’ACPAU-Québec en 2011.

Visionnaire dans la conception d’outils technologiques pour la gestion et l’utilisation des services de la bibliothèque, M. Séguin a été l’instigateur de l’implantation d’une plateforme partagée de services pour l’ensemble des bibliothèques universitaires. Ce projet en cours deviendra l’un des plus importants jamais réalisé dans le domaine de la bibliothéconomie canadienne.

Source :
Service Communications
UQTR, 31 août 2017