Trouble du spectre de l’autisme : une formation de haut calibre à l’UQAR

2017-11-22

Trouble du spectre de l’autisme : une formation de haut calibre à l’UQAR

Les 2 et 3 novembre derniers, l’UQAR a reçu la conférencière de renommée internationale Isabelle Hénault, sexologue et psychologue, qui est venue offrir une formation de deux jours intitulée : « Éducation socio-sexuelle adaptée aux individus avec un TSA ou un syndrome d'Asperger ».

La conférencière Isabelle Hénault en compagnie de la professeure Pauline Beaupré et de la conseillère pédagogique en adaptation scolaire Martine Gauthier.

La formation a permis à la centaine de participants, provenant de plusieurs régions du Québec, de cerner les facteurs liés au développement et au répertoire des comportements sexuels des personnes autistes. Sous forme d’interventions structurées et d’échanges participatifs avec la salle, la conférencière a présenté le programme d’éducation socio-sexuelle en abordant, entre autres, les notions d’intimité, des émotions, de la théorie de la pensée, des relations interpersonnelles, de la physiologie, de la cyber-intimidation et de la prévention de l’abus sexuel.

La réalisation de cette activité est le résultat d’une collaboration entre l’UQAR, représentée par la professeure en sciences de l’éducation du campus de Lévis Pauline Beaupré, et la direction des Services éducatifs de la commission scolaire des Navigateurs (CSDN), plus spécifiquement Martine Gauthier, conseillère pédagogique en adaptation scolaire, clientèle ayant un trouble du spectre de l’autisme.

L’initiative de cette formation a été rendue possible grâce à la réalisation d’une recherche subventionnée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur portant sur les pratiques d’intervention pour soutenir la transition au secondaire des élèves autistes. Une collaboration de recherche entre l’UQAR et la CSDN se poursuivra pour les deux années à venir, dans le cadre d’une nouvelle subvention du ministère de l’Éducation pour le projet Connaissance de soi et expression de la sexualité chez les élèves TSA. Madame Hénault y sera également impliquée à titre de consultante.

« Nous sommes privilégiés de recevoir cette formation à l’UQAR », note la professeure Beaupré. « C’est un événement à souligner. Les participants, dont plusieurs sont nos étudiantes au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale, ainsi que d’anciens étudiants devenus maintenant enseignants, ont grandement apprécié cette formation reçue qui leur sera utile dans le cadre de leur travail. Nous souhaitons maintenant poursuivre notre collaboration avec la CSDN et Mme Hénault afin d’organiser une autre formation, celle-ci spécifique sur la gestion des émotions des personnes autistes. »

Source :
Véronique Poulin
UQAR, 22 novembre 2017