Un nouveau comité de soutien aux parents étudiants

2017-10-19

Un nouveau comité de soutien aux parents étudiants

Étudier alors qu’on a des enfants n’est pas une mince tâche. Jongler études et travaux avec la vie familiale demeure un grand défi.

C’est dans le but d’aider les parents étudiants que le Comité de soutien aux parents étudiants de l’UQO (CSPE-UQO) vient d’être formé.

Deux étudiantes au doctorat en sciences sociales appliquées, Annie Montpetit et Amélie Champagne, ont eu l’idée de mettre sur pied ce comité.  « On est toutes les deux mamans, on est parents étudiants, et on a rencontré beaucoup d’autres étudiants qui sont parents à l’UQO. On a parlé de nos défis et on s’est dit que ce serait bien de relancer le comité, parce qu’il y en a déjà eu un. »

Mère d’une fille de deux ans, Annie Montpetit explique qu’environ une personne sur deux, qui est aux études à temps partiel à l’UQO, est un étudiant-parent. « On penserait que la vie de parent étudiant est une situation atypique, mais ce ne l’est pas. On n’est plus dans une logique linéaire comme avant : tu étudiais, tu achetais une maison et tu avais des enfants. Il y a beaucoup de retours aux études et la parentalité aux études, ce n’est plus atypique. »

Les défis sont d’autant plus grands pour les personnes monoparentales. « Je lève mon chapeau aux mères et aux pères qui sont monoparentaux qui n’ont pas de flexibilité qui doivent jongler études, travail, garderie, et qui doivent faire des stages. »

À travers ses activités, le comité veut contribuer à la réussite académique et au bien-être des parents étudiants de l’UQO. Le CSPE-UQO a déjà eu une première rencontre le 5 octobre dernier, une rencontre qui a permis de créer des liens et de constater les besoins.  Il s’agit, entre autres, d’être un réseau d’entraide, de rassembler des informations pour venir en aide aux parents étudiants. Les diriger vers des services, comme l’aide au devoir à la commission scolaire, par exemple, ou partager le transport.

Annie Montpetit tient par ailleurs à souligner qu’on n’a pas besoin d’être mère ou père pour donner un coup de main au comité. Tous les étudiants sont les bienvenus. « Ça peut être des étudiants en éducation, en travail social. » Le CSPE-UQO a été approuvé comme regroupement. Ses responsables travaillent maintenant à obtenir du financement et à se faire connaître davantage. Des activités sont également prévues, incluant des rencontres ‘repas-études’ où les parents étudiants peuvent se réunir et étudier autour d’un repas pendant que les enfants sont supervisés.

Annie Montpetit souligne que le CSPE-UQO est formé de bénévoles. D’autres universités au Québec ont aussi un comité ou une association dédiée au soutien des parents étudiants, incluant l'UQO et Laval.

Vous pouvez contacter le comité au courriel suivant : comiteparents@uqo.ca (link sends e-mail)

Le comité a également une page Facebook. 

Source :
Service des communications
UQO, 19 octobre 2017