Une 10e édition de l’Université rurale québécoise réussie!

2017-10-19

Une 10e édition de l’Université rurale québécoise réussie!

Près de 200 personnes ont participé à la 10e édition de l’Université rurale québécoise (URQ), organisée au Bas-Saint-Laurent par la MRC de La Mitis et le Département sociétés, territoires et développement de l’Université du Québec à Rimouski.

Selon la formule établie, l’évènement a réuni des acteurs du milieu rural impliqués dans des projets de développement et des chercheurs et experts travaillant sur certains enjeux touchant la ruralité. Pas moins de 25 ateliers étaient proposés cette année au public, de la relève agricole au tourisme d’aventure en passant par l’économie circulaire, les approches collaboratives ou encore les besoins des jeunes en milieu rural.

Une dizaine de chercheurs de l’UQAR ont présenté leurs travaux lors de ces rencontres. L’implication logistique et financière du Département sociétés, territoires et développement a permis également à plusieurs chercheurs d’autres universités au Québec de partager leur expertise sur les sujets proposés. « Les partages qui ont lieu pendant l’URQ profitent à la fois aux professionnels, qui reçoivent des outils de compréhension et d’analyse permettant de faire évoluer leurs pratiques, et aux chercheurs, qui peuvent prendre le pouls des enjeux importants pour le milieu. Cela permet aussi aux chercheurs de rencontrer d’autres universitaires qui travaillent parfois sur des sujets proches, mais avec des méthodes et des questionnements différents. Finalement, ils profitent aussi aux étudiants, qui font partie des publics visés par cet évènement », explique la directrice du Département, la professeure Nathalie Lewis.   

Les croisements réalisés tout au long de l’URQ entre savoirs universitaires et savoirs d’expérience d’une part, entre approches scientifiques d’autre part, présentent en effet un fort intérêt pédagogique. Comme le précise Mme Lewis, « les étudiants sont ainsi invités à déplacer leur regard et à se défaire de certaines habitudes de pensée vite acquises. C’est pourquoi nous avons, depuis plusieurs années, intégré l’Université rurale dans le cursus des étudiants des programmes de développement social et développement régional, en tant qu'activité de terrain complémentaire aux enseignements théoriques dispensés en classe. » Le fonds DEVTERRA, octroyé par Hydro-Québec au Département sociétés, territoires et développement afin de bonifier son offre pédagogique, a été mobilisé à ce titre pour permettre la tenue de l’évènement.

De l’information sur l’Université rurale québécoise peut être trouvée en ligne, sur les pages du GRIDEQ. Les présentations des différents conférenciers (chercheurs et professionnels) seront bientôt accessibles au public.

Source :
Abigaïl Rezelman
UQAR-Info, 19 octobre 2017