Une collaboration gagnante dans le domaine des nanomatériaux récompensée

2017-10-18

Une collaboration gagnante dans le domaine des nanomatériaux récompensée

Les professeurs Federico Rosei de l’INRS, Dmitrii F. Perepichka de l’Université McGill et Giorgio Contini de l’Istituto di Struttura della Materia ont été récompensés par la Chambre de commerce italienne du Canada pour leur collaboration scientifique qui a permis des avancées révolutionnaires dans la production de nouveaux nanomatériaux à deux dimensions post-graphène. Ils sont lauréats d’un Premio Venezia 2017, dans la catégorie académique et scientifique.


De gauche à droite : Mme Danielle Virone (directrice générale de la CCIC); Luigi Erriquez (Directeur Général des Produits Chimiques Delmar); Prof. Giorgio Contini, Prof. Dmitri F. Perepichka et Prof. Federico Rosei. Crédits photo : Arturo Las Pinas Jr.
 
En mettant en commun depuis huit ans leurs expertises touchant la physicochimie des surfaces, la synthèse chimique, les techniques de calcul classique et quantique ainsi que l’ingénierie, les chercheurs ont réussi à : 
 
  • démontrer la formation de polymères sur des surfaces et le passage du courant électrique sur les structures polymères;
  • définir une méthodologie pour la croissance des polymères sur les superficies.
 
Ces avancées pourraient avoir entre autres retombées d’accroître la vitesse des dispositifs électroniques, d’optimiser l’accumulation de l’énergie dans des batteries plus petites, de mettre au point des kits diagnostiques utilisables par le patient ou des nanomatériaux composites pour la fabrication de panneaux fonctionnels pour les transports, l’industrie de la construction ou l’aérospatial. Ces nanomatériaux de nouvelle génération pourraient également servir à la fabrication de capteurs pour détecter les contaminants dans l’environnement et dans la nourriture.
 
Deux autres prix ont été décernés pour des collaborations académiques dans cette catégorie. 
 
Félicitations aux lauréats pour cet honneur qui souligne une fructueuse collaboration scientifique italo-québécoise!
 
Source :
Gisèle Bolduc
INRS, 16 octobre 2017