Une concentration pour les passionnés des technologies d’affaires et de gestion

2018-02-27

Une concentration pour les passionnés des technologies d’affaires et de gestion

Gabriel Soucy et Valérie Huot, tous deux étudiants au baccalauréat en administration sont comblés par leur choix de la concentration de gestion des technologies d’affaires, car ils sont de véritables passionnés des technologies d’affaires et de gestion.

Gabriel Soucy et Valérie Huot sont étudiants au baccalauréat en administration dans la concentration de gestion des technologies d’affaires.

« En arrivant à l’UQAR, je ne savais pas quelle concentration choisir. Par contre, dès que j’ai vu que l’université offrait une concentration concernant les technologies, j’ai été attiré par les cours qu’elle offrait. Au fil de mes études, je me suis découvert un grand intérêt pour ce parcours! J’aime planifier et faire en sorte que les procédés soient plus efficaces. Je suis très heureuse de mon choix, car la concentration répond à ce côté de ma personnalité », explique Valérie Huot.

« Pour ma part, j’ai commencé mon parcours avec un certificat en administration générale. J’avais déjà touché certains aspects de la gestion dans mes emplois et j’avais une aisance en informatique que je souhaitais exploiter, mais sans avoir le désir de devenir programmeur. Dès que j’ai vu la nouvelle concentration en gestion des technologies d’affaires qui jumèle les technologies et l’administration, j’ai tout de suite su que c’était fait pour moi et je me suis inscrit au baccalauréat dans ce domaine », indique Gabriel Soucy.

Les deux étudiants font également partie du comité étudiant de la concentration de gestion des technologies d’affaires en ayant deux objectifs en tête. « Je désire faire rayonner le programme. Je suis convaincu que cette concentration est un programme d’avenir et que son développement ne va aller qu’en grandissant », mentionne Gabriel Soucy. « De plus, le comité nous permet d’être au courant des différents événements en lien avec la technologie, donc de pouvoir faire du réseautage et d’en apprendre encore plus sur le domaine », ajoute Valérie Huot.

Appréciant tous les deux la variété des cours, la disponibilité des professeurs et l’approche axée sur la réalité du marché du travail, Gabriel Soucy et Valérie Huot sont heureux de leur choix de concentration qui leur permet de devenir des experts de leur domaine tout en sachant que de nombreuses portes leur seront ouvertes à la fin de leurs études, grâce à la demande croissante de spécialistes des technologies d’affaires.

Source :
Service des communications
UQAR, 22 février 2018