Une distinction prestigieuse pour un diplômé en gestion des ressources maritimes

2018-01-09

Une distinction prestigieuse pour un diplômé en gestion des ressources maritimes

Diplômé à la maîtrise en gestion des ressources maritimes, Thomas du Payrat a récemment obtenu l’insigne de chevalier de l’Ordre du mérite maritime. Une distinction prestigieuse recommandée par le ministre français de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot.

Le président du Cluster Maritime Français, Frédéric Moncany de Saint-Aignan, à La Rochelle en compagnie de Thomas du Payrat. (Photos : Philippe Mèmeteau, ZE BOAT)

Créé en 1930, l’ordre du Mérite maritime souligne la contribution au développement et au rayonnement des activités maritimes en France. « Cette distinction que je n’avais pas sollicitée est précieuse puisqu’elle vient de mes pairs », mentionne M. du Payrat, diplômé de l’UQAR en 1992. « C’est un bel honneur qui m’incite à poursuivre mon travail dans le développement durable du secteur maritime. »

Après sa maîtrise en gestion des ressources maritimes, Thomas du Payrat est retourné en France où il occupe le poste de directeur adjoint d’Odyssée Développement. « Il s’agit d’un bureau d’études et de conseil qui se spécialise en économie maritime. Odyssée Développement est impliqué dans des dossiers nationaux et internationaux de gestion portuaire, de transport maritime, de pêche et d’aquaculture et de gestion intégrée de la zone côtière, entre autres. »

Thomas du Payrat conserve en outre un lien étroit avec son alma mater. « Je travaille régulièrement avec des professeurs de l’UQAR sur des dossiers liés à l’économie maritime », souligne-t-il. Parmi les projets sur lesquels travaillent les experts d’Odyssée Développement, mentionnons l’organisation de la desserte maritime de la Corse, la mise en place d’un « technoparc » national en Indonésie. « La mer est d’abord un espace de liberté, mais travailler au développement de l’économie bleue réclame de la rigueur au quotidien. Dans ce secteur de passion où les aspects humains sont essentiels, la capacité de travailler avec des cultures différentes est un atout, cela je l’ai en partie appris à Rimouski », ajoute M.  du Payrat.

La maîtrise en gestion des ressources maritimes de l’UQAR vise la formation de gestionnaires dans le domaine maritime. Depuis la création du programme, en 1986, l’Université a formé des centaines de gestionnaires provenant des quatre coins du monde. Un récent diplômé, Paul Resseguier, s’est d’ailleurs joint à l’équipe d’Odyssée Développement à titre de consultant junior.

Source :
Jean-François Bouchard
UQAR-Info, 8 janvier 2017