Aller mieux à ma façon : un nouvel outil en santé mentale | Réseau de l'Université du Québec

Aller mieux à ma façon : un nouvel outil en santé mentale

2019-11-26

Aller mieux à ma façon : un nouvel outil en santé mentale

Le laboratoire Vitalité dirigé par la professeure Janie Houle, du Département de psychologie, a lancé récemment la version web de l'outil de soutien à l'autogestion Aller mieux à ma façon, destiné aux personnes aux prises avec la dépression, l'anxiété ou le trouble bipolaire. «Se rétablir d'un trouble dépressif ou d'un trouble anxieux passe par une foule de petits gestes au quotidien et l'autogestion permet de déployer des stratégie efficaces en ce sens, affirme la chercheuse. Ce nouvel outil permet à l'utilisateur d'identifier clairement ce qu'il fait déjà pour aller mieux, et l'aide ensuite à planifier des actions pour prendre soin de sa santé mentale.»

Aller mieux à ma façon a été développé en se basant sur les résultats d’une étude menée auprès de 50 personnes en rétablissement de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires, dans le cadre du projet de recherche Je vais mieux! «Ces témoignages nous avaient permis d'identifier une soixantaine de stratégies d'autogestion différentes, que nous avons classées selon les cinq dimensions du rétablissement - clinique, fonctionnelle, sociale, physique et existentielle», explique Janie Houle.

L’outil n’est pas conçu pour remplacer les traitements habituels comme la psychothérapie ou les médicaments, mais peut être un complément efficace. «Il n'existe pas de recette unique en matière d'autogestion, rappelle la professeure. Chaque personne doit découvrir ce qui lui fait du bien dans son contexte de vie, et notre outil est utile à cet égard.» Il suffit de s'inscrire, de répondre à un questionnaire et un plan d'autogestion est généré automatiquement, offrant les stratégies d'autogestion qui correspondent au profil de l'usager. «Ce plan peut ensuite être adapté, ajusté et partagé avec les proches au besoin», note Janie Houle. Le site comporte également un répertoire d'une centaine de ressources pour aider les usagers dans leurs démarches d'autogestion.

Cette version en ligne, offerte gratuitement, a été développée avec le soutien financier du Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal. «Nous travaillons désormais à la version web en anglais», conclut Janie Houle.

Source :
Service des communications
UQAM, 22 novembre 2019

Toutes les actualités de l'Université du Québec à Montréal >>>