Après-midi de réflexion sur les travaux de la Commission Viens | Réseau de l'Université du Québec

Après-midi de réflexion sur les travaux de la Commission Viens

Image de l'article

À l'arrière : Oscar Kistabish, Aîné, Suzy Basile, professeure à l'École d'études autochtones, l'honorable Jacques Viens, commissaire, Janet Mark, coordonnatrice aux dossiers autochtones - Formation continue. À l'avant : Me Sébastien Brodeur-Girard, professeur à l'École d'études autochtones, Édith Cloutier, directrice générale du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or, Frédérique Cornellier, agente de recherche, Manon Champagne, vice-rectrice à l'enseignement, à la recherche et à la création et Vincent Rousson, vice-recteur adjoint au développement de services et de partenariats. (Crédit : Catherine Bérubé-Leblanc)

2019-10-23

Après-midi de réflexion sur les travaux de la Commission Viens

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) était l'hôte, le 22 octobre, d'un Après-midi de réflexion sur les travaux de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec (Commission Viens), au Pavillon des Premiers-Peuples du campus de Val-d'Or. Cette initiative porteuse des professeurs à l'École d'études autochtones, Suzy Basile et Me Sébastien Brodeur-Girard, fut l'occasion d'écouter des témoignages de certains des membres de la Commission, de réfléchir aux constats et aux répercussions de celle-ci et de penser les appels à l'action émis dans le rapport final ainsi que leur portée dans une perspective académique.

Plusieurs participants ont pris la parole, dont le Commissaire Jacques Viens, pour relater leur expérience vécue lors de ce processus d'enquête qui s'est conclu le 30 septembre dernier avec le dépôt du rapport final. Des intervenants de l'UQAT ayant participé directement à la Commission ont également partagé leur point de vue et certaines de leurs conclusions lors des différentes présentations. « La participation de nombreuses personnes liées à l'UQAT aux travaux de la Commission faisait en sorte qu'il était naturel et important de tenir un tel évènement au sein de notre institution », souligne Me Brodeur-Girard, professeur à l'École d'études autochtones.

Perspective académique
L'idée globale de cette activité était d'engager un dialogue avec le milieu académique pour permettre à la Commission, par ses appels à l'action entre autres, d'être un tremplin pour la recherche. « En fait, le travail commence pour nous, les chercheurs. Avec la quantité d'information recueillie et maintenant accessible, il sera certainement possible de faire ressortir des analyses et des constats supplémentaires », souligne Suzy Basile, professeure à l'École d'études autochtones. Depuis ses tout débuts, l'UQAT est attentive aux besoins des Premiers Peuples en matière de recherche et mise sur le respect des démarches et des principes de recherche pour, par et avec les Autochtones.

L'UQAT : faire ensemble
Cet espace de réflexion fut ainsi l'occasion de réfléchir ensemble, notamment sur la façon de s'impliquer et de contribuer activement au processus de réconciliation.  « L'UQAT est fière d'avoir accueilli cet important exercice, s'inscrivant dans une volonté d'agir comme leader en ce qui concerne les questions autochtones. Que ce soit en enseignement, en recherche et en création ou en lien avec les services aux collectivités, l'UQAT souhaite être un acteur de développement en mettant de l'avant son expertise et son approche unique », souligne Vincent Rousson, vice-recteur adjoint au développement de services et de partenariats. L'École d'études autochtones, le Service de la formation continue, l'Unité de recherche, de formation et de développement en éducation en milieu inuit et amérindien (URFDEMIA) ainsi que les Services Premiers Peuples sont quelques exemples de structures développées par l'UQAT, permettant de créer et de consolider des partenariats avec les Premières Nations et les Inuit. Ces lieux d'échanges jouent un rôle déterminant dans le processus d'amélioration des relations intercommunautaires.

Pour consulter l'enregistrement vidéo de l'évènement, cliquez ici.

Source :
Service des communications
UQAT, 23 octobre 2019

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>