De nombreux chercheurs du réseau de l’Université du Québec reçoivent des subventions pour des projets de coopération en Amérique latine | Réseau de l'Université du Québec

De nombreux chercheurs du réseau de l’Université du Québec reçoivent des subventions pour des projets de coopération en Amérique latine

2020-03-12

De nombreux chercheurs du réseau de l’Université du Québec reçoivent des subventions pour des projets de coopération en Amérique latine

Le 24 février dernier, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, et la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, ont annoncé l'octroi de 363 665 $ pour la réalisation de 58 projets de coopération bilatérale en Amérique latine et dans les Antilles.

L’Université du Québec est fière d’annoncer que plusieurs des projets sélectionnés proviennent des établissements du réseau.

Une subvention de 3 500 $ est octroyée à chacun des projets suivants :

  • École d’optimisation logistique en santé et services sociaux, première édition (Université du Québec à Montréal)
  • Écoles thématiques : l'océanographie dans la lutte contre les changements climatiques (Institut des sciences de la mer de l’Université du Québec à Rimouski)
  • Exposition des cyclistes à la pollution atmosphérique et au bruit à Bogotá : enjeux de planification (Institut national de la recherche scientifique)
  • Impact de la contamination en métaux lourds sur la qualité des eaux de surface en Colombie (Université du Québec à Montréal)
  • Innovations dans l'enseignement universitaire et renforcement des industries créatives et culturelles (Université TÉLUQ)
  • Optimizing spatial encoding by deep learning for next-generation compressed ultrafast photography (Institut national de la recherche scientifique)
  • Séminaires et école d’été internationale d'arts visuels en estampe traditionnelle et numérique (Université du Québec à Trois-Rivières)

Une subvention de 8 000 $ sur deux ans est octroyée au projet suivant :

  • Forêts face au changement climatique : étude de la vulnérabilité d’une espèce emblématique (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)

Une subvention de 12 000 $ sur deux ans est octroyée à chacun des projets suivants :

  • Contamination des sols agricoles avec épandage de biosolides municipaux au Paraná et au Québec (Université du Québec à Montréal)
  • Le rôle du Québec et des États brésiliens dans les négociations de l’Accord Canada-Mercosur (École nationale d’administration publique)
  • Ponts culturels et linguistique : du Québec au Paraná par les universités publiques (École de langues de l’Université du Québec à Montréal)

Les projets ont été évalués selon leur pertinence par rapport aux thèmes ciblés, les retombées concrètes attendues, leur caractère novateur et structurant, la qualité et la rigueur de leur montage financier et des étapes de réalisation, la complémentarité du partenariat et son potentiel de durabilité.

Source :
Service des communications
Université du Québec, 12 mars 2020