De nouveaux équipements de pointe pour l’UQAR | Réseau de l'Université du Québec

De nouveaux équipements de pointe pour l’UQAR

2019-05-13

De nouveaux équipements de pointe pour l’UQAR

La Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) viennent d’accorder à l’Université du Québec à Rimouski un financement de plus de 800 000 $ pour l’acquisition d’équipements de pointe en génie, en biologie et en océanographie pour la création de trois laboratoires. Des projets qui totalisent plus de 1 M$.

Les contributions de la FCI et du MEES représentent 80 % du financement de ces projets d’innovation auxquels des entreprises et des fournisseurs sont également partenaires. « Ces laboratoires vont permettre à l’Université de se positionner dans des secteurs importants pour le développement du Québec et du Canada. En plus de contribuer à faire avancer les connaissances, les nouveaux équipements seront des atouts pour former des étudiantes et des étudiants spécialisés dans leur domaine », indique le recteur de l’UQAR, Jean-Pierre Ouellet.

L’ajout d’une nouvelle machine d’essai dynamique et multiaxial en traction et en torsion vient compléter la création d’un laboratoire en génie pour tester la performance de prototypes de pièces mécaniques. Ce projet d’infrastructure du professeur en génie mécanique Noureddine Barka permettra à des étudiantes et des étudiants en génie aux trois cycles de réaliser des travaux de recherche et de développement en partenariat avec des partenaires industriels.

En biologie, le professeur Pierre Blier va mettre sur pied un laboratoire unique au Canada dans l’étude du vieillissement cellulaire. Les travaux de l’équipe du professeur Blier porteront notamment sur les mollusques bivalves, dont certaines espèces peuvent vivre jusqu’à 500 ans.

Un laboratoire d’étude des impacts des sons anthropiques sur le développement des organismes marins sera créé à l’UQAR-ISMER. Ce projet du professeur Réjean Tremblay permettra de doter l’Université d’une infrastructure pour réaliser des expériences d’audition en conditions contrôlées pour en mesurer l’effet sur le comportement et la physiologie des animaux.

Notons que l’aide financière accordée par la FCI et le MEES provient respectivement du Fonds des leaders John-R.-Evans et du cofinancement du gouvernement du Québec aux programmes de la FCI. « Cet appui financier est important pour donner aux chercheuses et aux chercheurs des outils pour réaliser leurs travaux. Les nouveaux équipements spécialisés vont leur permettre de réaliser des projets de recherche fondamentale et appliquée très concrets », observe le doyen de la recherche, Pietro-Luciano Buono. Rappelons qu’au cours des huit dernières années, l’UQAR a été la seule université québécoise offrant majoritairement des programmes de premier cycle à faire partie du top 5 des universités de l’année de la firme indépendante RE$EARCH Infosource Inc.


À propos de l’Université du Québec à Rimouski

L’UQAR est une université du réseau de l'Université du Québec historiquement arrimée aux réalités des milieux qu'elle dessert. Elle offre des programmes de formation à tous les cycles dans des disciplines variées à près de 6700 étudiants et se distingue par l’accessibilité et la qualité de ses formations ainsi que l'encadrement des étudiants. Elle se démarque par son rayonnement en recherche notamment autour de ses trois axes d'excellence que sont les sciences de la mer, le développement régional et la nordicité.

 

-30-

Source :                                               
Jean-François Bouchard                  
Service des communications          
418 723-1986, poste 1426
13 mai 2019

Toutes les actualités de l'UQAR >>>