Échanges enrichissants sur le thème des énergies renouvelables | Réseau de l'Université du Québec

Échanges enrichissants sur le thème des énergies renouvelables

2015-11-12

Échanges enrichissants sur le thème des énergies renouvelables

Près de 60 personnes ont assisté au Colloque international sur les énergies renouvelables et la production décentralisée, organisé par l’École d’ingénierie et l’Institut de recherche sur l’hydrogène de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). L’événement, qui s’est déroulé le 6 novembre dernier, a permis de présenter les résultats du projet «Technologies d’énergie renouvelable pour l’amélioration de la production agricole» et a donné l’occasion à plusieurs experts du domaine, d’échanger sur la thématique des énergies renouvelables.

Kodjo Agbossou, professeur au Département de génie électrique et génie informatique (UQTR) et directeur de l’École d’ingénierie (UQTR), Virginie Mesguich, chargée des communications et des relations extérieures à l’Agence universitaire Francophone (AUF), Mamadou Lamine Doumbia, professeur au Département de génie électrique et génie informatique à l’UQTR, Papa Alioune Ndiaye, professeur à l’École Supérieure Polytechnique (ESP) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar au Sénégal, Kossi Napo professeur à la Faculté des sciences de l’Université de Lomé au Togo, Sylvain Benoit, directeur du Bureau de l’international et du recrutement (BIR) de l’UQTR, Amadou Seidou Hassane Maiga, professeur des UFR de sciences appliquées et de technologie de l’Université Gaston Berger de St-Louis au Sénégal, et Pape Jean Fall, conseiller en développement international au BIR de l’UQTR.

Lors de la journée, les participants ont eu l’occasion d’assister à des présentations de professeurs de l’UQTR, de l’Université Gaston Berger et de l’École supérieure polytechnique (ESP) du Sénégal, du Cégep du Vieux-Montréal et d’acteurs socioéconomiques tels qu’Hydro-Québec, le Conseil régional de l’environnement Mauricie et le TechnoCentre Éolien de la Gaspésie. L’Agence universitaire de la Francophonie participait également au colloque afin d’informer les personnes présentes sur les différentes possibilités de financement. «Nous sommes très heureux que les gens aient participé en si grand nombre. La quantité et la qualité des intervenants et des participants a fait de ce colloque une véritable réussite» mentionnait Kodjo Agbossou, directeur de l’École d’ingénierie.

Ce colloque fait suite à la subvention de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) dans le cadre du programme Grandes initiatives de recherche, d’animation et de formation (GIRAF).

Pour en savoir plus sur le même sujet: L’UQTR obtient près de 1,22 M$ pour la réalisation de quatre grands projets à l’international.

Source :
Nicolas Lacoursière
EnTête, 11 novembre 2015