Importante subvention pour un projet de recherche sur la 5G | Réseau de l'Université du Québec

Importante subvention pour un projet de recherche sur la 5G

2019-12-11

Importante subvention pour un projet de recherche sur la 5G

Christine Tremblay, spécialisée dans le domaine des réseaux optiques, et Christian Desrosiers, spécialisé en apprentissage machine, ont obtenu une subvention de plusieurs centaines de milliers de dollars destinée à financer des stages en milieu industriel pour les chercheurs postdoctoraux et les étudiants aux cycles supérieurs.

Consacrée à la recherche de pointe sur l’apprentissage machine dans les réseaux optiques, cette subvention provient de l’organisme Mitacs en partenariat avec Ciena Canada, l’un des cinq chefs de file du numérique qui chapeautent le projet ENCQOR dans le but de développer les technologies et l’infrastructure pour les réseaux 5G.

Cette grappe de bourses de stages industriels émerge du programme Accélération de Mitacs. Sous la direction des professeurs Tremblay et Desrosiers, et dans le cadre de l’initiative 5G ENCQOR, les stagiaires effectueront de la recherche sur l’utilisation des technologies d’intelligence artificielle telles que les réseaux de neurones profonds dans les réseaux optiques.

Le projet de recherche, intitulé « Self-Adaptive Pattern Recognition with Deep Neural Networks », sera réalisé en étroite collaboration avec l’équipe de Ciena à Ottawa. Il explorera des méthodes auto-adaptatives de prédiction et de détection des schémas basées sur les réseaux de neurones profonds, en vue de développer des applications liées à l’optimisation des réseaux, à la gestion et à la fabrication d’équipements de télécommunications.

La 5G : une nouvelle génération technologique

Rappelons que la 5G surpassera la technologie actuelle du 4G en matière de vitesse – jusqu’à 100 fois plus rapide –, en plus de permettre la connexion d’une grande quantité d’objets et d’améliorer le temps de latence (le temps de transmission d'une information), lequel sera réduit à moins d’une milliseconde, alors qu’il est aujourd’hui de 40 millisecondes. Les aspects de sécurité, de vitesse et de qualité occuperont une place prépondérante dans l’implantation de cette nouvelle génération.

Le site d’innovation de Montréal pour l’initiative 5G ENCQOR est situé au Centech (ÉTS)

L’ÉTS a été choisie à l’été 2018 comme l’un des cinq sites d’innovation au Canada pour l’initiative 5G ENCQOR, pour Évolution des services en nuage dans le corridor Québec-Ontario pour la recherche et l’innovation. Les autres sites sont situés à Toronto, Waterloo, Ottawa et Québec. Ce projet d’envergure, appuyé par cinq partenaires privés, dont Ciena, et par les gouvernements du Québec, de l’Ontario et du Canada, consiste à déployer un réseau de télécommunication précommercial de cinquième génération et à y tester des applications logicielles.

Le site d’innovation de Montréal est situé au Centech, l’accélérateur d’entreprises de haute technologie de l’ÉTS, dans des locaux fraichement rénovés au 1000 rue Saint-Jacques, où se trouvait l’ancien Planétarium.

Ce projet est rendu possible grâce à l’initiative 5G d’ENCQOR, que financent les gouvernements du Canada, du Québec et de l’Ontario ainsi que les chefs de file de l’industrie que sont Ericsson, Ciena, Thales, CGI et IBM. ENCQOR est coordonné par Innovation ENCQOR et appuyé en Ontario par les Centres d’excellence de l’Ontario et au Québec par Innovation ENCQOR, le CEFRIO et Prompt. Le programme a comme mandat d’établir un lien entre les PME et les universités afin de contribuer à l’avancement de la recherche, à l’innovation et à la démonstration d’applications au moyen d’un banc d’essai précommercial sur la 5G.

Plus d'information sur ENCQOR

Source :
Service des communications
ÉTS, 11 décembre 2019

Toutes les actualités de l'École de technologie supérieure >>>