La conférence Innover pour la vie marque la Semaine de la promotion de la vie et la prévention du suicide

2019-02-07

La conférence Innover pour la vie marque la Semaine de la promotion de la vie et la prévention du suicide

Environ 70 personnes ont participé à la conférence Innover pour la vie présentée le mercredi 6 février 2019 par l’Université du Québec en Outaouais (UQO), en collaboration avec la Fondation Lani. L’évènement s’est déroulé dans le cadre de la Semaine de la promotion de la vie et la prévention du suicide.

Trois conférenciers de renom ont parlé des nouvelles pratiques de promotion de la vie et de prévention du suicide :

Monique Séguin, professeure du Département de psychologie et psychoéducation de l’UQO et chercheuse et responsable d’axe de recherche au réseau québécois de recherche sur le suicide, les troubles de l’humeur et les troubles associés de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas de l’université McGill. Madame Séguin est également directrice de l’axe santé mentale du centre de recherche du Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Outaouais (CISSSO)

Yao Assogba sociologue et professeur émérite au Département de travail social de l’UQO. Il est l’auteur de nombreux articles et d’ouvrages sur le développement communautaire et l’exclusion sociale des jeunes au Québec et en Afrique. Suite au suicide de leur fils Lani à 18 ans, Yao Assogba et son épouse Andrée Tremblay ont créé en 2001 la Fondation Lani pour le mieux-être des jeunes et dont la mission est d’appuyer les projets de promotion de la vie dans une perspective de prévention du suicide chez les jeunes de 12 à 18 ans

Jean-Bernard Trudeau, Secrétaire adjoint au Collège des Médecins du Québec (CMQ) et président de la Fondation pour l'art thérapeutique et l'art brut du Québec mieux connue sous l’appellation « Les Impatients ». Au cours de sa carrière il a notamment été directeur des services professionnels au Centre hospitalier Pierre-Janet en Outaouais (1991-2003) et à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas à Montréal (2003-2011).

Reconnue mondialement pour son expertise en prévention du suicide et les personnes endeuillées, Monique Séguin a profité de la conférence pour présenter l’Initiative France-Québec qui comprend un projet pilote pour des approches concertées post tentatives de suicide.

Voir la présentation de Monique Séguin

Le professeur Yao Assogba a pour sa part parler de la Fondation Lani pour le mieux-être des jeunes, une fondation qu’il a mise sur pied à la suite du suicide de son fils, Lani.  Le professeur Assogba a récemment publié son autobiographie Des collines d’Atakpamé aux collines de la Gatineau - Le parcours d’un enfant ifè qui raconte son parcours exceptionnel du Togo, jusqu’au Québec. Fils de cultivateurs pauvres d’Atkpamé au Togo, il a travaillé fort pour finalement devenir professeur émérite et sociologue reconnu.

Enfin, le docteur Jean-Bernard Trudeau a présenté les méthodes novatrices utilisées pour aider les personnes fragilisées, notamment l’art thérapeutique : Fondés en 1992, Les Impatients ont pour mission de venir en aide aux personnes ayant de problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique. Les Impatients offrent des ateliers de création et favorisent les échanges avec la communauté par la diffusion des réalisations de leurs participants. Nous sommes de plus en plus présents dans les différentes régions du Québec afin de rendre visible l’invisible et ainsi partager notre formule unique et magique!

Voir la présentation du docteur Trudeau

La conférence a été suivie d’une activité où deux organismes ont présenté brièvement des initiatives réalisées dans leur milieu. Jacques Guay directeur général de La Maison Réalité a expliqué la mission de l’organisme, qui est de permettre aux adultes ayant des troubles de santé mentale de se rétablir et réaliser leur plein potentiel par un accompagnement personnalisé et axé sur leurs forces. Il y un programme d'hébergement, de soutien dans la communauté et des activités éducatives et récréatives.

Ensuite, Julie Ohanessian, coordonnatrice du développement clinique au Centre Inter-Section, a présenté cet organisme qui a pour mission de favoriser la réadaptation et la réinsertion sociale de personnes vivant avec un problème de santé mentale et apporter un soutien aux endeuillés du suicide.

Pour terminer la soirée, les conférenciers et le public ont été invités à échanger de façon informelle autour d’un petit goûter.

Source :
Service des communications
UQO, 7 février 2019

Toutes les actualités de l'UQO >>>